Publié le 19/07/2017 à 00:00 / Jura Agricole

PRENOVEL

Une journée de formation a permis aux techniciens de l'Adefor 39 de monter aux propriétaires forestiers privés comment bien valoriser leurs parcelles.

Comment bien valoriser ma parcelle !

Le passage du Tour de France n'était pas le seul événement notoire de ce début du mois de juillet à Prénovel. Le syndicat des forestiers privés de Franche-Comté avait invité ses adhérents à une journée d'information, en forêt. L'objectif était de leur montrer – si besoin en était encore – comment ne pas laisser tomber leur patrimoine, comment mieux le valoriser, sans laisser qui que ce soit s'en charger à la place des propriétaires, principaux intéressés.

Thomas Leplaideur et les techniciens de l'Adefor 39 ont d'abord rappelé les intérêts de la gestion forestière, s'appuyant sur des données comparatives entre une forêt non gérée et une forêt gérée dans le Haut-Jura. Il en ressort que, quel que soit le cours des bois, il est plus rentable de faire une coupe tous les dix ans, plutôt qu'une coupe tous les 50 ans. Les avantages d'une bonne gestion sont clairs : les coupes et les revenus sont répartis pour toutes les générations, le volume de bois produit est plus important, les trous de production sont évités grâce à une régénération permanente, un volume sur pied raisonnable diminue le risque tempête et chablis...

 

Travaux pratiques


Quatre groupes ont alors été formés pour permettre aux participants de travailler sur des thématiques différentes mais complémentaires.
Le premier s'est intéressé aux limites de parcelles et aux principales étapes à suivre pour les retrouver : recherche du plan d'arpentage ou du plan cadastral, recherche sur le terrain grâce aux indications du plan (Bornes, ruines, chemin, mur...), recherche des traces de peintures, de griffes sur les arbres ou de bornes, marquage de ces limites, contacts avec les riverains ou un géomètre-expert en cas de doute...
L'étape suivante est celle de l'estimation de la parcelle. Pour estimer le volume, la méthode la plus fiable est celle de l'inventaire ou comptage des arbres présents. Réalisé tous les dix ans, cet inventaire permet de connaître de façon très précise la production de la parcelle. Ainsi le pripruétaire peut décider du volume de bois pouvant être coupé. C'est aussi la meilleure méthode pour déterminer la valeur d'ne parcelle dans un but dévente, donation-partage ou calcul de l'ISF.
Une petite séquence mémoire avec un questionnaire sur le marquage et la vente des bois en futaie jardinée. Idem pour les travaux sylvicoles : la période, les objectifs, les travaux et les moyens, leur coût...
Autant d'informations et de conseils qui auront leur utilité pour les propriétaires forestiers. Sans oublier que, si ces derniers n'ont pas personnellement le temps ou les connaissances nécessaires pour s'occuper de ces démarches eux-mêmes, ils pourront s'adresser directement aux professionnels pouvant les aider : les conseillers de l'Adefor 39, des prestataires de services (coopératives, experts, techniciens indépendants...). Une assistance que justifie pleinement l'adhésion au syndicat des forestiers privés de Franche-Comté. Adhésion qui inclut une assurance responsabilité civile pour toutes les surfaces forestières déclarées et qui, quelque soit la surface, est calculée avec une part fixe de 32 euros à laquelle il faut ajouter une part de 1,38 euro à l'hectare.