Publié le 15/04/2015 à 00:00 / Jura Agricole

Eurogénétique

EPINAL/Pour sa vingt-sixième édition, le salon Eurogénétique a fait la part belle à la race montbéliarde, en recevant le concours des Miss. Sans oublier les concours en races allaitantes, prim'holstein, vosgienne, simmental et la vente aux enchères, des rendez-vous qui n'ont pas manqué de rassembler de nombreux visiteurs !

La réussite inscrite dans l'ADN d'Eurogénétique

Cette année encore, le salon Eurogénétique a rencontré le succès qu'on lui connaît : de très belles vaches, une ambiance grisante pendant les concours et des visiteurs conquis. En plus, le soleil était de la partie ! Que demander de plus ?

«Eurogénétique est le rendez-vous incontournable de toute une filière, de tout un tissu économique majeur de notre région : celui de l'élevage, déclare Claude Ballan, président d'Eurogénétique. Nous sommes tous des passionnés de génétique bovine, de concours, de présentation des animaux. C'est toujours un plaisir de tous se retrouver à Epinal !»

Pendant trois jours, les événements s'enchaînent : les concours en races laitières, allaitantes, la préparation des animaux, les conférences...

 

 

Sous un chapiteau, les vaches sont sagement alignées. Une tondeuse à la main, les clippeurs rivalisent d'ingéniosité pour mettre en valeur les qualités morphologiques des animaux : ossature, mamelle et ligne de dos, tout doit être parfait pour correspondre au standard de la race.

A l'heure de pointe, c'est la queue dans la salle de traite temporaire installée pour l'occasion. Un soulagement pour ces courageuses bêtes de concours, qui défilent toujours la mamelle bien remplie pour mettre leurs aptitudes laitières en valeur. Les centaines de litres de lait collectés sont ramassés par la laiterie vosgienne de l'Ermitage.

 

Défendre les couleurs de la montbéliarde

 

L'édition 2015 était incontestablement placée sous le signe de la montbéliarde, puisqu'Eurogénétique accueillait le concours Miss montbéliarde France. Une joie pour Claude Ballan, ravi que la «race emblématique de la Franche-Comté se développe sur l'ensemble du territoire français. Elle collectionne d'ailleurs les succès commerciaux en Europe et dans le monde, en exportant des semences et des génisses de grande qualité, illustrant ainsi la vitalité de la filière génétique montbéliarde

La journée entière du vendredi a donc été exclusivement consacrée à cette race, avec le concours montbéliard le matin et Miss montbéliarde France l'après-midi. Ce dernier rassemblait quatre-vingt-dix jeunes vaches en première lactation, venues des quatre coins de la France.
Du côté des vaches adultes, le concours Montbéliard a été honoré par la participation de la région Auvergne, qui a fait le déplacement avec quinze vaches, apportant une nouvelle dimension à ce rendez-vous.

 

Emilie Michel