Publié le 21/04/2015 à 00:00 / Jura Agricole

MOYENS DE PRODUCTION

Sur un an, le recul du prix d'achat des intrants atteint 2,5 % et le prix des aliments pour animaux s'est replié de 7 %.

Le prix des aliments recule

Le prix d'achat des aliments pour animaux en juillet a été inférieur à celui de juin, celui des aliments composés comme celui des aliments simples ont baissé. Sur un an, le prix des aliments pour animaux s'est replié de 7 %.
Pour les intrants, le prix d'achat, mesuré par l'indice des prix d'achat des moyens de production agricole (Ipampa) pour les biens et services de consommation courante, a diminué en juillet par rapport au mois précédent. Le prix des engrais et amendements s'est également réduit compensant la hausse de l'énergie et des lubrifiants. Ces derniers étaient en recul depuis janvier. Sur un an, le recul du prix d'achat des intrants s'est atténué, atteignant - 2,5 %.
En juillet, le prix des engrais et amendements a aussi diminué, après sa croissance de janvier à mai. Sur un an, il est resté en recul (- 4,1 %).
En juillet, le prix de l'énergie et des lubrifiants a de nouveau augmenté. De janvier à mai 2014, il n'avait cessé de reculer. Sur un an, il a diminué de 1,1%. Si l'on regarde les coûts de production de l'Otex hors-sol, très sensibles à la variation du prix des aliments, ils se sont réduits par rapport à juin 2014 et sont restés nettement en retrait par rapport à juillet 2013 (- 6 %).
La production nationale d'aliments composés pour les animaux de ferme a progressé de 1 % sur un an de juillet 2013 à juillet 2014 sous l'effet de la hausse de la fabrication d'aliments à destination des vaches laitières (+ 8 %), des palmipèdes gras (+ 12 %) et des dindes (+ 8 %). Signe de la recherche d'une meilleure production de lait par vache, on constate que la fabrication d'aliments composés pour bovins a nettement progressé par rapport à 2013 en cumul de janvier à juillet (+ 6 %), notamment la production de mash (+17%).