Publié le 10/05/2015 à 00:00 / Jura Agricole

AGRO METEO

Avec des précipitations en retrait et des températures plutôt élevées pour la saison, le mois d'avril s'est terminé sur un épisode pluvieux.

Un mois d'avril chaud

Avec des températures supérieures à la normale par rapport à la normale, le mois d'avril affiche un excédent de températures d'1,6 °C à l'échelle nationale. Dans le quart sud-est, les masses d'air chaud ont été très présentes la deuxième semaine d'avril avec des températures presque estivales pouvant aller jusqu'à 29 °C.

En base 8 °C, on observe sur le mois d'avril des cumuls largement excédentaires sur la région et ceux dans toutes les stations météo des régions Rhône-Alpes, Bourgogne et Jura. C'est aux Sauvages que le cumul est le plus fort par rapport à la normal : +45 %. Ailleurs, les cumuls s'échelonnent entre +10 et 25 %.
Si la chaleur a été plutôt généralisée, les précipitations ne sont pas du tout équitables sur le centre-est de la France. Le centre de Rhône-Alpes enregistre des déficits alors que les zones autour affichent plutôt des excédents. À Mâcon, Saint-Étienne, Les Sauvages et dans une moindre mesure Lyon et Lons-le-Saunier, les précipitations sont inférieures à la normale. En revanche, l'arc alpin, le nord de la zone (Dijon et Ambérieu) ainsi que le sud de Rhône-Alpes affichent des cumuls excédentaires. Avec 106 mm, soit 50 % de plus que la normale, Chambéry est la station la plus arrosée de la zone, suivi de Grenoble qui affiche un cumul largement excédentaire avec 43,5 % de pluie en plus. Lanas prend la troisième position avec un cumul de 42 %, juste devant Thonon à 41,5 %. À l'échelle nationale, les précipitations sont en retrait de 33 %.

 

Des précipitations plus élevées que la normale

 

Depuis le début de l'année, le centre est a été plutôt bien arrosé avec seulement trois stations en déficit pluviométrique : Mâcon (-15 %) soit 33 mm de retard par rapport à la normale, Dijon (-11 %) et Les Sauvages (-6,5 %). Ailleurs, les cumuls sont excédentaires de 5 à 18 % à Bourg-Saint-Maurice, Ambérieu, Thonon, Lanas et Lyon et de plus 20 % à Saint-Étienne, Chambéry, Montélimar et Grenoble. Seule la station de Lons-le-Saunier colle à la normale.
Grâce aux températures plutôt élevées pour un mois d'avril, les cumuls d'évapotranspiration sont supérieurs aux normales de 6 à 13 %. L'écart à la normal est le plus fort à Saint-Étienne et le plus faible à Montélimar.