Publié le 24/06/2015 à 00:00 / Jura Agricole

ARBORICULTURE AGRUMES

La clémentine de Corse est l’unique clémentine française. Une véritable reconnaissance obtenue en février 2007 grâce à l’indication géographique protégée (IGP). La clémentine est issue d’un croisement naturel entre la fleur de mandarinier et le pollen d’oranger.

La clémentine de Corse, seule clémentine française

De longues feuilles vertes effilées, un fruit juteux sans pépin au goût acidulé, une peau fine et brillante, la clémentine de Corse est la seule produite sur le territoire français. Elle fut découverte
il y a une centaine d'années dans la plantation de Misserghin près d'Oran en Algérie. En effet, en 1900, le Frère Clément surprend les enfants de l'orphelinat se régalant de fruits arrivés à maturité bien avant la mandarine commune. Le premier clémentier sera alors planté en Corse en 1925 en plaine orientale.

Et ce ne sera qu'en 2002 que les chercheurs de l'Inra de Corse démontreront, grâce à l'étude des chromosomes, que la clémentine est issue d'un croisement naturel entre la mandarine commune et une orange. En 2007, elle obtient enfin son indication géographique protégée.


L'île de beauté, cet écrin


L'île de beauté offre à la clémentine de Corse des conditions climatiques exceptionnelles. Un climat tempéré, une pluviométrie et une hygrométrie plus élevées que dans les autres régions de production méditerranéenne lui donnent une couleur et un goût très appréciés de tous les connaisseurs.
La production insulaire se localise principalement dans la plaine orientale de l'île. Altitude, pente et distance à la mer sont des données très importantes pour la production de clémentines.


À la main


L'unique clémentine de France est cultivée et récoltée de manière traditionnelle. Elle atteint sa coloration naturelle et sa maturité sur l'arbre sans activateur de coloration (non déverdie en chambre froide). Récoltée à la main, la clémentine ne subit aucun traitement chimique après récolte et est commercialisée avec une ou deux feuilles attachées à son pédoncule.
Elle se déguste en période de Noël. Peu calorique, elle apporte du tonus grâce à ses vitamines C et une belle peau car elle est riche en carotènes, en provitamines A et en pigments antioxydants.