Publié le 25/11/2016 à 00:00 / Jura Agricole

LONS-LE-SAUNIER

A l'occasion du mois du foncier agricole, les Jeunes Agriculteurs du Jura ont choisi de sensibiliser les citoyens et les élus à la problématique spécifique de la perte de foncier agricole via une demi-journée de rencontre à Lons le Saunier.

Un terrain de foot toutes les cinq minutes !

Ils étaient donc une vingtaine à se retrouver le 16 novembre, place de la Liberté à Lons-le-Saunier. Ils ont pu échanger avec les passants et les sensibiliser à l'impact négatif de l'urbanisation sur leur profession. Une boisson chaude était proposée, qui a été bien appréciée lors de cette après-midi pluvieuse. Ils étaient accompagnés d'une vache (Ivory) qui avait pour but d'interpeller au futur de l'élevage, qui, si le grignotage de foncier continue, devra investir les villes.

En effet, il faut savoir que l'agriculture perd l'équivalent d'un terrain de foot toutes les cinq minutes en France, soit 26m² à la seconde. L'équivalent de 7 millions d'hectares ont ainsi été perdus en 50 ans. Nicolas Saive, président des jeunes agriculteurs du Jura, indique que « le Jura n'est pas épargné. Les zones artisanales et industrielles sont consommatrices de terres agricoles. Ces projets sont bien sur nécessaires mais il faut les raisonner et qu'ils aient une réelle utilité ».
Les jeunes agriculteurs espèrent que cette action aura permis d'attirer l'attention des citoyens et plus particulièrement des élus sur l'incidence négative que peuvent avoir des projets d'urbanisme sur le maintien de l'activité agricole.