Publié le 06/12/2016 à 00:00 / Jura Agricole

ANCIENS EXPLOITANTS

Henri Poncet a participé au dernier voyage de la section des anciens exploitants agricoles du Jura, au Portugal. Extraits de ses carnets de voyage...

Cap sur le Portugal

C'est à l'aéroport de Porto, deuxième ville du Portugal, que les quelque 80 anciens exploitants agricoles du Jura ont atterri et retrouvé Helena et Gracia, les guides qui allaient les conduire dans un périple d'une semaine, à la découverte d'une partie du Portugal.

Surprise dès le premier jour, dans un paysage de la région de Porto, vert et vallonné avec des zones d'habitations importantes, des infrastructures impressionnantes (routes, autoroutes, ponts en tous genres, champs d'éoliennes à l'horizon...). Cette région et la vallée du Douro est célèbre pour ses vignobles en terrasses. Et qui dit vignoble, dit visites de domaines viticoles avec dégustations de Porto, le vin le plus réputé du Portugal.
Après quelques excursions dans la vielle ville de Porto, le groupe jurassien a pris la direction d'une exploitation laitière intensive : deux frères associés sur une surface de 40 hectares, 300 bovins dont 130 laitières à 11 500 litres par VL, deux robots de traite, un système ensilage avec deux récoltes annuelles (herbe au printemps et maïs en automne) et vente de lisier...
Une visite intéressante, suivie d'un repas avec des spécialités du pays (sardines grillées, poissons, vins..) et de chants et danses folkloriques auxquels tous ont participé dans une ambiance qualifiée d'extraordinaire...

 


Après les visites d'Aveiro (la Venise du Portugal), de Coimbra, (une des plus anciennes villes universitaires d'Europe), puis de Fatima (ses apparitions, son sanctuaire, son pèlerinage...), la troupe est descendue vers le sud, en direction de Lisbonne. Au passage, la visite d'une grande exploitation d'Etat, de 9 000 hectares de vignes, forêts d'eucalyptus, de chêne liège (le Portugal en est le premier producteur mondial), de rizières, de champs de maïs, des élevages de bovins en liberté, de chevaux, visite de haras...

 


Puis l'arrivée à Lisbonne, la capitale, et son célèbre tramway, toujours bruyant et toujours bondé, son palais royal, son musée des carrosses, la tour de Belém au bord du Tage. Les ponts sont nombreux et impressionnants comme le pont Vasco de Gama, le plus long pont d'Europe. Cette structure de béton et de métal, de 18 kilomètres de long, relie les deux rives du Tage. Le pont a été ouvert pour l'exposition universelle de 1998...
Les Jurassiens ont apprécié l'accueil des Portugais, leur cuisine et leurs spécialités gastronomiques. Et la qualité de l'organisation leur a permis de passer un séjour dont ils garderont longtemps le souvenir.


En attendant de penser à d'autres destinations. Les responsables de la SDAE y ont déjà travaillé. En 2017, ce sera la Hollande en avril, une journée Pérouges Villard-les-Dombes le 30 mai, Paris-Rungis en juin et les îles Boromées en septembre.