Publié le 26/01/2017 à 00:00 / Jura Agricole

MOISSONEUSE-BATTEUSE



 Les nouveautés des constructeurs

Capello

Des coupes à tournesol avec broyeur


L'Helianthus est une gamme de coupes à tournesol conçues pour des interrangs de 40 à 75 cm. Elle dispose désormais d'un broyeur sous coupe pour éliminer les cannes résiduelles.
Largeur : 5,50, 7,50 et 9,40 m

Foto CAPELLO_CUEILLEUR.jpg Crédit : L. Vimond

 

 

Claas

Nouveaux moteurs et nouvelle hybride pour les Tucano


Les plus gros modèles de Tucano (440, 450 et 570) accèdent à une nouvelle motorisation et accueillent un nouveau modèle : la Tucano 560. Elle reprend le principe de battage de sa grande sœur hybride 570 et s'en distingue par sa puissance, plus faible, et son gabarit, comparable à celui d'une cinq secoueurs. Pour y parvenir, elle dispose d'un système de battage APS de 132 cm de large, contre 158 pour la Tucano 570. Signée Mercedes, la nouvelle motorisation satisfait Tier 4f sans FAP. Les volumes de trémie évoluent à la hausse, gagnant jusqu'à 1 000 l. De même, le réservoir à carburant peut atteindre en option 750 l.
Au niveau du caisson de nettoyage, la forme et la cinématique de la grille inférieure évoluent pour limiter les rebonds de grain et améliorer les performances de tri. La vis de fond de caisson gagne au passage en diamètre pour augmenter le flux de grain (+ 50 %) vers la trémie. Comme l'élévateur, elle est renforcée.
Parmi les autres évolutions de ces machines, ajoutons un nouveau rouleau d'entrée de convoyeur, la visualisation du taux de remplissage depuis le terminal Cebis ou encore la disponibilité de phares à leds.

Modèle : Tucano 440 et 450/Tucano 560 et 570
Système de battage : conventionnel/hybride
Puissance : 286 et 313 ch, 313 et 354 ch
Trémie : 9 000 et 10 000 l

Foto CLAAS_TUCANO_2016.jpg Crédit : Claas

 

Les Lexion 600 passent Tier 4f

 

Un an après les hybrides, les Lexion conventionnelles accèdent à une nouvelle motorisation Tier 4f signée Mercedes, sans FAP et avec SCR. Côté refroidissement, les plus gros modèles, les 660 et les 670, accèdent au refroidissement par le dessus Dynamic Cooling. Les Lexion 600 héritent de l'Auto Cleaning, qui gère de façon autonome le régime des vents et l'ouverture des grilles supérieures et inférieures, en fonction des informations relevées par différents capteurs. Elles accèdent également aux dernières évolutions apparues sur les Lexion 700, comme le Cruise Pilot, qui gère l'avancement de la machine en fonction du volume de récolte au convoyeur, de la charge moteur et des pertes de grain. Elles bénéficient par ailleurs de la gestion automatique du régime des vents et de la grille inférieure Auto Slope, en fonction de la pente. Ces machines adoptent un nouveau broyeur de plus gros diamètre (+ 50 mm), dont le tablier a été rallongé, et dont les différentes positions sont pilotées depuis le terminal Cebis. Manuel, le réglage du segment de friction et des contre-couteaux devient hydraulique en option. Deux types de broyeur sont proposés : le Standard Cut à 64 couteaux (52 sur les Lexion 620 et 630) et le Special Cut à 88 couteaux (72 sur les Lexion 620 et 630). En outre, les Lexion 650, 660 et 670 accèdent en option à un nouvel éparpilleur radial à entraînement mécanique combiné à une gestion automatique de la direction d'épandage en fonction du vent latéral ou de la pente. Enfin, la Lexion 660 peut désormais se décliner en version à chenilles Terratrac.
Modèle : Lexion 620, 630, 630 Montana, 650, 660, 670 et 670 Montana
Puissance : 313, 354, 354, 354, 408, 435 et 435 ch


Foto - CLAAS_LEXION_600.jpg- Crédit : Claas

 

Les Lexion 700 ont le bras long


Pour les agriculteurs souhaitant s'embarquer dans le Control Trafic Farming (CTF), les Lexion hybrides à chenilles dotées d'une trémie renforcée de 11 000 ou 13 500 l peuvent recevoir la vis de vidange 7XL. Dotée d'une cinématique renforcée et d'un vérin électrique ramenant son extrémité vers l'arrière au transport, cette vis approche les 10 m de long et permet de vidanger dans une remorque roulant dans les traces du passage précédent, avec une barre de coupe de 12,30 m.
Ajoutons l'arrivée en présérie d'un nouveau convoyeur, dont les chaînes sont remplacées par des courroies, dans le but de réduire le bruit de la machine et d'avoir une alimentation plus souple. Ce convoyeur sera également proposé sur les Lexion 600.
Du côté des coupes, notons l'arrivée de la Vario 1080, de 10,80 m de large en remplacement du modèle de 10,50 m. Enfin, déjà disponible pour les coupes de plus de 10 m, le chariot de transport à quatre roues directrices est dorénavant décliné pour les coupes de 7,70 et 9,30 m.

Foto - CLAAS_LEXION_700.jpg - Crédit : Claas

 

Une appli pour mieux régler sa moiss-batt


Utilisable sur Lexion, Tucano et Avero, l'application gratuite Cemos Advisor disponible sur IOS et Androïd, permet d'aider le conducteur à mieux régler sa moissonneuse-batteuse. En cas de problème, il lui suffit de rentrer les paramètres de la machine, ainsi que le résultat obtenu et l'application proposera un réglage. Si ce dernier s'avère pertinent, il pourra être enregistré sur l'application pour une utilisation ultérieure. Sinon, l'appli proposera d'autres réglages. Par la saisie de valeurs différentes, Cemos Advisor est même capable d'estimer les pertes de grain.

Foto - CLAAS_APPLI.jpg - Crédit : Claas

 

Cressoni

Une coupe repliable flexible


La gamme de coupes repliables flexibles CRX Sojaflex s'étoffe avec une version de 7,60 m de large se repliant à 4,10 au transport.

CRESSONI_COUPE_FLEXIBLE.jpg - Crédit : L. Vimond

 

 

Fendt
Les C à l'assaut des montagnes


Dotée d'une transmission intégrale, la nouvelle moissonneuse-batteuse 6335 C ParaLevel Integrale dispose d'un châssis la maintenant à l'horizontale jusqu'à 20 % en dévers, 30 % en montée et 10 % en descente. Par ailleurs, toutes les moissonneuses-batteuses des séries C, L, P et X accèdent à une nouvelle génération de contrôle de la hauteur de coupe. Compensant les inégalités du sol jusqu'à 8 %, elle permet de choisir entre trois hauteurs de coupe. Enfin, les séries P et X reçoivent d'origine le système de régulation du débit Constant Flow, adaptant la vitesse d'avancement à la densité de récolte en s'appuyant sur deux capteurs montés sur la chaîne cinématique. Ces derniers calculent le taux de charge et permettent d'avoir un volume constant et donc une qualité de séparation constante.

FENDT_C.jpg - Crédit : Fendt

 

 

Geringhoff

Une coupe à tapis flexible


Le constructeur allemand lance une gamme de coupes à tapis dépourvue de vis d'alimentation et dotée d'un tablier flexible pour un bon suivi du sol. Elle se décline, pour l'instant, en largeur de 9,15 m.

Foto -GERINGHOFF_COUPE_TAPIS.jpg - Crédit : L. Vimond

 

 

 

John Deere

Les moiss-batt gagnent en performances


La gamme de moissonneuses-batteuses W voit l'arrivée de deux nouvelles options sur les W330 et W440. Elles peuvent être dotées d'un contrôle de la hauteur de coupe avec deux positions qu'on peut enregistrer et rappeler, ainsi que du suivi automatique longitudinal des dénivellations du sol. En outre, la W440 peut dorénavant accueillir une coupe 600R, tandis que les W 5 et 6 secoueurs peuvent recevoir une coupe 600 X, caractérisée par son tablier télescopique sur 800 mm.
En option, la série S dispose d'un pilotage hydraulique depuis la cabine du piquage et du talonnage de la barre de coupe fonctionnant de pair avec la gestion de la hauteur de coupe. L'opérateur peut enregistrer et rappeler trois positions sur le levier multifonctions.
Les S adoptent par ailleurs le caisson de nettoyage DynaFlo Plus. Plus léger et plus long, ce caisson en alu riveté augmente la surface de grille à grains de 12 %. Il va de pair avec un nouveau ventilateur plus puissant réduisant jusqu'à 15 % le volume d'ôtons pour le blé, l'orge et les petites graines, et jusqu'à 28 % pour les grosses graines. Grâce au système ATA, les S adaptent le régime de ventilateur et l'ouverture des grilles selon le type de graine et selon que la machine monte ou descend dans les parcelles pentues, corrigeant jusqu'à 10°.
De leur côté, les T voient leur surface de séparation forcée accrue de 40 %. Outre le caisson Dynaflo Plus, elles disposent d'un contre-batteur offrant 7 % de surface en plus et permettant d'activer ou de désactiver la batte d'ébarbage, d'un tambour inversé dont le diamètre est passé de 400 à 500 mm, d'un diamètre de séparateur tangentiel en hausse de 180 mm (800 mm) et d'un contre-séparateur offrant plus de surface. Les nouvelles T compilent ainsi 4 m2 de surface de séparation active.
Enfin, les coupes à tapis 600 Premium Flow accueillent un nouveau modèle, le 640 PF d'une largeur de 12,20 m. Il est dotée d'une vis d'alimentation et d'un rabatteur en deux parties et d'un double lamier synchronisé.

Foto - JOHN_DEERE_T.JPG- Crédit : L. Vimond

 

New Holland

Les TC et CX Hillside se bonifient


En parallèle de l'adoption de moteurs conformes aux normes Tier 4f sur la gamme de moissonneuses-batteuses CX5000/6000 et sur les TC5.80 et 5.90, New Holland fait évoluer ses modèles Hillside (compensation de pente). La CX5090 Hillside peut désormais recevoir des pneus de 700 et 800 mm de large en restant dans le gabarit de 3,50 m. Elle accueille un nouveau convoyeur capable d'accueillir la coupe à tablier variable Varifeed de 5,50 m. Quant à la TC5.90 Hillside, elle profite d'une nouvelle cabine et devient disponible en deux largeurs : 3,50 m ou 4 m. Le convoyeur gagne en capacité de levage pour accueillir une barre de coupe Varifeed de 5,50 m, de nouveaux cueilleurs ou des coupes à tournesol. Une nouvelle gestion automatique de la hauteur de coupe, ainsi qu'un pont arrière à coupure automatique en descente complètent les équipements de la TC5.90 Hillside. Un joystick en cabine assure une commande manuelle du système de compensation de pente.

Foto - NEWHOLLAND_CX_5090.jpg - Crédit : NEW HOLLAND

 

La CR à l'assaut des coteaux
Fruit d'un partenariat entre New Holland et la société française I2J, le système de compensation de dévers Everest se décline sur les CX 7.90 et 8.70, ainsi que sur les CR7.90, 8.80 et 8.90. Facturée autour de 30 000 euros, cette option corrige le dévers garantissant l'horizontalité de la machine jusqu'à 20 %. Sa combinaison avec le caisson autonivelant garantit un bon fonctionnement jusqu'à 36 %. Le kit Everest comprend une modification de la face avant, un essieu avant générant un faible déplacement d'avant en arrière des roues sur toute la course de la compensation, des modifications de l'hydrostatique et de l'hydraulique, ainsi qu'un faisceau électrique complet. Proposé uniquement avec des pneumatiques de 800 mm, ce kit est monté par le concessionnaire à la réception de l'usine et peut être démonté lors de la revente de la machine pour l'installer sur la suivante.

Foto - NEW_HOLLAND_CR_COTEAUX.JPG- Crédit : L. Vimond

 

La Dual Stream rentre dans les champs
Présentée fin 2013 à Agritechnica, la coupe DualStream est enfin une réalité commerciale. Ce système adaptable sur les coupes Varifeed se compose d'un deuxième lamier dont le réglage de hauteur et de suivi du sol est assuré par un rouleau arrière. Cette combinaison permet à la coupe principale de ne faucher que la partie la plus haute et la plus sèche de la récolte (qui contient les graines), tandis que le lamier Dual Stream assure une coupe rase des chaumes. Selon des tests réalisés en Allemagne, cette combinaison réduit de 0,4 point l'humidité du grain récolté. New Holland annonce des gains de performances pouvant atteindre 15 %. Adaptable sur les Varifeed de 7,60 à 12,50 m, le lamier Dual Stream se compose d'une double scie à simple entraînement jusqu'à 9 m, double au-delà. Il peut faucher à une hauteur jusqu'à 15 cm en-dessous du lamier principal.

Foto - NEW_HOLLAND_DUAL_STREAM.JPG - Crédit : L. Vimond

 

 

Zaffrani

Broyeur sous coupe à hauteur variable


Les barres de coupe à tournesol et sorgho Sunflow de 6 et 7,40 m peuvent recevoir un broyeur à hauteur variable indépendante de celle de la coupe. Équipé de rotors à axe vertical, il est relié à la coupe via un système de parallélogramme. La hauteur est réglée hydrauliquement en fonction de la position du convoyeur.

ZAFFRANI_CUEILLEUR.jpg - Crédit : M. Portier