Publié le 07/02/2018 à 00:00 / Jura Agricole

CUMA COMPOST

Comme son nom l’indique, la Cuma JuraCompost est la Cuma départementale de compostage. Pour pérenniser et développer son service aux adhérents, le conseil d’administration a entrepris de changer depuis l’automne 2017 son retourneur d’andain de compost acheté en 2009. C’est le modèle 4900SP de chez Ménard qui a retenue l’attention du Conseil d’administration. Un rotor de 4.90 m capable de traiter 1750 mètres cubes à l’heure selon le constructeur, leader sur le marché.

JuraCompost a tout compris !

Avec 130 adhérents et 6 000 minutes de compostage par an, le groupe demeure solide ! Frederic Pasteur et Didier Racle, respectivement Président et Trésorier de JuraCompost sont entourés de 8 responsables de secteurs, qui sont aussi administrateurs de la Cuma. Ces agriculteurs répartis sur le département sont chargés d'organiser les tournées sur les 10 secteurs en lien étroit avec le chauffeur Martial Tresy
Comme dans chaque Cuma, « investissement » rime avec signature des engagements et mise à jour du capital social. L'assemblée générale de la Cuma réunie le 01 février à Orgelet a voté : Les adhérents engagés jusqu'alors se verront proposer un engagement à hauteur de 90% des minutes de compostage réalisées ces 3 dernières années. Ils pourront adapter cette proposition à la hausse ou à la baisse en justifiant de l'évolution de leur pratique. Le capital social sera à mettre à jour pour atteindre 2€ de capital social (une part) par minute de compostage. L'assemblée générale réunie le 01 Février a voté l'intégration d'un tarif forfaitaire de 10 € de mise en place par tas de fumier et par passage. Cette nouvelle mesure vise à être toujours plus efficace en favorisant les tas de grandes tailles plutôt qu'un nombre de tas élévé par exploitation
Frédéric Pasteur compte aussi sur ce nouvel investissement pour intégrer de nouveaux adhérents : pour la première année, avant de savoir le volume de fumier que vous voulez composter et si le service vous satisfait, adhérez pour un montant de capital social forfaitaire de 30 €, en plus de vos minutes facturées. Ensuite votre capital social souscrit sera, conformément aux statuts de la Cuma, proportionnel au travail à réaliser. Quelques viticulteurs ont déjà intégré les rangs de la Cuma pour composter les marcs de raisin ou encore du fumier d'élevage pour fertiliser la vigne : Viticulteurs, aux lendemains de la Percée, n'hésitez pas à vous renseigner !
La composteuse sera en démonstration à Chaussin le 16/02 lors de la journée porte ouverte des ETA Giboudeaux (ZA de Chaussin - possibilité de se restaurer sur place)
Pour l'anecdote, la composteuse précédente reste dans le giron des Cuma, elle finira ses jours au soleil, dans les Pyrénées Atlantiques dans la Cuma Agricompost, qui complète son parc de 3 composteuses par cette dernière recrue.