Publié le 28/03/2018 à 00:00 / Jura Agricole

LONS-LE-SAUNIER

Après une année 2017 mouvementée, la coopérative apicole du Jura est remise sur les rails. Mais la situation financière sera longue à rétablir...

« La coop apicole va vers les beaux jours... »

L'heure des comptes avait sonné pour la coopérative apicole du Jura dont les membres étaient réunis au Carrefour de la Communication à Lons-le-Saunier. Lieu qui, on s'en souvient avait déjà été le cadre, en septembre dernier, d'une assemblée générale pour le moins animée où l'on s'était penché sur la situation financière catastrophique de la dite coopérative...

Aujourd'hui, le président Alain Bonvalot, toujours assisté de son conseil, s'est voulu rassurant lors d'une présentation de chiffres qui a été suivie avec beaucoup d'attention. Des mesures « drastiques » ont été prises dans l'été 2017, essentiellement la fermeture de dépôts dans les Vosges, le Cher, à Sochaux, à Roulans... ainsi que la réduction des activités de la filiale. D'où une baisse de chiffre d'affaires de plus de 35 % : 2 236 124 euros pour l'exercice 2016-2017 alors que pour l'exercice précédent, ce chiffre était de près de 3,5 millions d'euros...
Les charges de fonctionnement ont été réduites de plus de moitié, la masse salariale est en retrait de près d'un tiers suite à des départs (ruptures conventionnelles, licenciements...), le dernier exercice se termine avec un solde de trésorerie de 104 000 euros... qui viendra éponger en partie (57 042 euros) les quelque 550 000 euros de report à nouveau débiteur. C'est ce qu'avaient décidé les coopérateurs dans leur vote de l'été 2017.

 

« Réparer les bêtises du passé... »


Jean-François Benabdallah, le nouveau directeur, reste confiant. Il rappelle que « des mesures suffisantes avaient été prises pour assurer la continuité de l'exploitation » et que , « après une année apicole 2016 assez catastrophique, le début d'année 2018 se présente bien » : un bel hiver et un chiffre d'affaires en progression de plus de 20%. « On va vers les beaux jours, rassure-t-il. Il fallait passer l'hiver. Les marges sont bonnes mais il fallait réparer les bêtises du passé ! »
La question des procédures a été posée dans l'assistance. Deux procédures prud'homales et une pénale sont engagées. « L'enquête est en cours... » : ce sera le seul commentaire.
Pour ce qui est des licenciements, trois ont été prononcés pour « inaptitude au travail » et cinq départs ont fait l'objet de ruptures conventionnelles. « Mais on n'a mis personne dehors ! » précise le directeur qui anime désormais « une équipe passée de 13 à 6 salariés... mais qui font autant de chiffre d'affaires... ».
Les différents rapports et comptes ont été votés. Sans surprise. L'heure pouvait alors être aux souhaits... Ceux « d'une belle année apicole ! ».

 

Michel Ravet

 

Conseil d'administration


Plusieurs coopérateurs ont été élus ou réélus au sein du conseil d'administration de la coopérative : MM. Jean-Luc Bret, Jean-Yves Toinard, Jean-Baptiste Pommier, Didier Trossat.