Publié le 08/06/2016 à 00:00 / Jura Agricole

JURA BETAIL

Le nouveau centre d'allotement de Sermu va permettre à Jura Bétail et à sa filiale de répondre à la demande croissante de ses clients. Même les plus lointains !

Sermu en mode inauguration

Algérie, Begique, Irlande, Italie, Maroc, Mongolie, Pays-Bas, Roumanie, Royaume-Uni, Turquie... Une liste de pays qui s'allonge et autant de destinations que prennent aujourd'hui les animaux commercialisés par Montbéliarde du Jura, la filiale de Jura Bétail. Et, comme le montrent les chiffres présentés à chaque assemblée générale, ces animaux sont de plus en plus nombreux...

Dominique Peinturier, le directeur de Jura Bétail, ne peut être qu'heureux d'un tel succès. Même si ce succès a sa rançon en terme d'organisation d'une commercialisation qui n'a de cesse de se développer. Pour répondre à ces demandes croissantes, l'équipe de Jura Bétail doit faite face...
Elle semble bien lointaine l'époque où Montbéliarde du Jura allotait une trentaine de génisses dans le bâtiment « Sur la roche ». « Cela a duré quelques années, se souvient Dominique Peinturier. Puis, avec l'accroissement de l'activité, nous avons doublé la capacité en 2000... Et nous nous retrouvons dans la même situation maintenant. Nous vendions 300 génisses par an en 1992. Aujourd'hui, c'est 3 000 ! ».
La décision a donc été prise de construire un nouveau centre d'allotement. Pour répondre à la demande des clients mais aussi pour pouvoir poursuivre l'activité en cas d'isolement sanitaire. Le choix s'est porté sur un terrain que la coopérative possédait à quelques centaines de mètres de son siège, au lieu-dit « Sermu », sur le territoire de la commune de Baume-les-Messieurs.


Des lots « longue distance »


Terminé depuis quelques temps, ce nouveau bâtiment, de construction traditionnelle (charpente métallique, bardage et portes en bois), d'une surface de 1 337 m2 offrira une centaine de places supplémentaires. Ce qui, potentiellement, permettra un stockage total d'environ 165 bêtes. Chiffre qui correspond à la capacité de fret d'un avion pour une destination lointaine. La Mongolie en l'occurrence... « Cet outil a été conçu avec le souci de toujours compenser les facteurs limitants à notre développement, quels que soient ces facteurs, commente encore le directeur. Et en réduisant le temps de déplacement des lots de génisses, il nous permet de rationaliser le travail de nos commerciaux... »
C'est un investissement de 550 000 euros qui est ainsi à la charge de Jura Bétail qui a reçu le soutien financier du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté (62 000 euros) et du conseil départemental du Jura (38 000 euros).
Un « centre de rassemblement pour la commercialisation », plus communément appelé « Sermu », qui sera inauguré en présence de tous les adhérents de Jura Bétail, le vendredi 17 juin, en soirée.


Michel Ravet