Publié le 09/02/2017 à 00:00 / Jura Agricole

MONTMIREY-LA-VILLE

Le village de Montmirey-la-Ville abrite un verger conservatoire, géré par l'association des Croqueurs de pommes. Sauvegarde du patrimoine fruitier, greffes de variétés locales en danger, transmission du savoir... : telles sont les missions, entre autres, de l'association. Présentation avec son président Daniel Dubrez.

Le verger conservatoire, une école de la biodiversité à Jura Nord

Apprendre à tailler ses arbres, à faire des boutures, à presser soi-même de savoureux jus de fruits... Voici une véritable école de la convivialité et de la biodiversité qui arrive à Jura Nord ! En intégrant la commune de Montmirey-la-Ville, l'intercommunalité accueille également le verger conservatoire de deux hectares implanté dans le village et animé par l'association des Croqueurs de pommes. Chaque année, ce sont 100 à 150 kg de fruits bio qui y sont récoltés, pour 220 arbres et 150 variétés.

Association nationale née en 1978 et déclinée en 65 antennes locales, les Croqueurs de pommes s'attachent notamment à sauvegarder les variétés locales. Le Jura regroupe quelque 300 Croqueurs, répartis en quatre antennes : Arinthod, Jura Bresse, Mouchard, et Jura Dole et Serre (104 adhérents).
Daniel Dubrez, président de la section de Dole et Serre est intarissable et incollable quand il s'agit de parler de sa passion, les arbres fruitiers. « L'association a trois objectifs, explique-t-il : sauvegarder le patrimoine fruitier, notamment les pommes, poires, cerises, prunes..., à travers deux leviers, que sont les variétés anciennes méritantes, et les variétés locales. Le second objectif est de récupérer des greffons en danger afin de les planter dans notre verger conservatoire ou chez les particuliers. Et enfin transmettre notre savoir-faire, via des cours de pommologie, et la promotion de l'association ».
Découverte des variétés méconnues et absentes des étals des supermarchés, telles que la Reinette Clochard ou encore la Violette de Montbéliard, exploration des techniques de greffe, indentification des variétés, initiation à la pressée du jus de pommes... : les arbres fruitiers n'auront plus de secrets pour les intéressés, via les ateliers, expos, manifestations, sensibilisations auprès des scolaires... organisés toute l'année par l'association. On apprendra même à déguster une pomme... Oui, car comme le vin, le fruit se déguste. « On apprend à identifier l'acidité, le taux de sucre, de jus » explique Daniel Dubrez.

 

Des animations régulières

 

Tous les mois, une séance de travaux est prévue au verger conservatoire de Montmirey-la-Ville. Le 11 mars prochain, une bourse aux greffons sera également organisée à Dole, Place aux Fleurs. Toutes les manifestations, recensées sur le site jura-nord.com, sont gratuites et ouvertes à tous. Partenaire des collectivités, les Croqueurs de pommes interviennent également afin d'apporter des conseils aux mairies désireuses de créer des vergers communaux.
Plusieurs projets sont d'ores-et-déjà en réflexion pour le verger conservatoire de Montmirey-la-Ville : la réalisation d'un abri pour le public, d'un puits pour faciliter l'arrosage, d'une clôture et d'une signalétique adaptée. Et enfin, nommer, à bien juste titre, ce verger « Alexis Millardet », en hommage au botaniste né à Montmirey-la-ville et inventeur de la « bouillie bordelaise », traitement naturel du mildiou.

 

Infos et contacts : croqueursjds.free.fr, http://www.jura-nord.com.