Publié le 22/03/2017 à 00:00 / Jura Agricole

FORET PRIVEE

Réunis autour de Christian Bulle, leur président, les forestiers privés du Jura ont planché sur l'avenir de la forêt jurassienne.

 Quel avenir pour la forêt privée jurassienne ?

Dans le Jura, la forêt privée qui compte 126 000 ha, représente, comme en Franche-Comté, près de 50 % de la surface totale boisée. Les propriétaires forestiers privés sont organisés en un syndicat régional intitulé « Fransylvia-Forestiers Privés de Franche-Comté » pour les représenter et les défendre auprès des administrations, des collectivités, des associations. Dans chaque département, une section du syndicat, composée d'une quinzaine d'administrateurs, travaille sur les dossiers locaux en participant à de nombreuses commissions traitant par exemple de l'environnement, de la chasse, de la fiscalité, des techniques sylvicoles...

Réunis autour du président Christian Bulle, la section jurassienne planchait, la semaine dernière, sur plusieurs dossiers engageant l'avenir de la forêt privée.


Quelle représentation de la forêt privée dans la grande région ?


La constitution de la grande Région Bourgogne –Franche-Comté conduit au rapprochement, sinon à l'union, à terme, des instances représentant les propriétaires forestiers et la forêt privée : syndicats, chambres départementales et régionales d'agriculture, centres régionaux de la propriété forestière ( CRPF), coopératives. L'enjeu étant de conserver les services rendus aux propriétaires. En février dernier, les élections des conseillers du futur CRPF Bourgogne-Franche-Comté ayant acté cette fusion, il convient désormais de réfléchir aux formes d'évolution à adopter pour les autres organismes.
D'où une nécessaire recherche de concertation avec d'une part les autres départements francs-comtois, et d'autre part avec les partenaires bourguignons pour harmoniser l'organisation et trouver un mode de collaboration commun au service de la forêt privée. A cet effet, les présidents des sections du Doubs et de la Haute-Saône avaient été invités pour envisager ensemble les hypothèses d'une nouvelle configuration susceptible de créer une bonne synergie dans une architecture régionale.
A noter qu'à la différence du Jura, où tous les organismes se sont regroupés dans une structure commune, l'Adefor, pour mutualiser les moyens, disposer de techniciens compétents travaillant ensemble, la Bourgogne n'est pas dans ce schéma.


Préparation de la prochaine assemblée générale


L'assemblée générale de la section Jura, temps fort de la vie du syndicat, se tiendra le 16 juin à Champagnole, en même temps que l'assemblée régionale, avec à l'ordre du jour les dossiers d'actualité comme les dégâts du grand gibier et l'équilibre Forêt-Chasse, une intervention technique sur les échanges et cessions amiables d'immeubles forestiers (ECIF), la communication et l'image du syndicat, le développement des adhésions. Un notaire Me Jacques sur le thème « conseils pour la transmission successorale du patrimoine forestier »


Les dossiers d'actualité


- Candidature pour un appel à projet sur une opération de développement forestier sur un secteur du Haut-Jura entre la chambre d'agriculture, le syndicat, la Safer, l'Adefor, la fédération des chasseurs, des communautés de communes, comportant un volet environnemental, un volet restructuration foncière, un volet gestion collective type fruitière, un volet adaptation de la sylviculture aux cervidés, pour éviter les gros dégâts causés aux arbres par les cerfs.
- Etude des outils de restructuration forestière comme la procédure d'échanges et cessions d'immeubles forestiers en vue d'une sollicitation du conseil départemental
- Reconduction d'une journée technique sur l'équilibre Faune-Flore-Forêt, le 2 juin, entre les représentants du monde de la forêt, et de la chasse sur une commune du Bas Jura, par exemple à Rahon, en partenariat avec la fédération des chasseurs et le syndicat.
- Organisation d'une journée « Gestion forestière et avifaune » comportant une reconnaissance de l'avifaune et de l'environnement au regard des exigences de la valorisation patrimoniale, dans un secteur du Haut Jura (ASA des Prés Martins) avec des spécialistes ornithologiques, les propriétaires, des forestiers.
- Organisation d'une sortie régionale «Sortie- Randonnée-Découverte en forêt », à caractère pédagogique et ludique dans le Jura, le 5 juin.
- La participation du syndicat aux opérations de comptage des cervidés avec la dédération départementale des chasseurs du Jura.
En matière de communication, il est proposé qu'un document - support de présentation simple du syndicat - soit mis à la disposition des administrateurs qui participent à des journées techniques organisées par ou avec le syndicat, pour en faciliter la vulgarisation auprès de futurs adhérents.