Publié le 22/03/2017 à 00:00 / Jura Agricole

DOLE

C'est dans la confortable et agréable salle Edgar Faure à Dole que s'est déroulée l'assemblée générale de l'association Aropa qui regroupe bientôt 700 adhérents, en Franche-Comté. Michel Ruty président de cette structure régionale qu'est l'Aropa n'a pas manqué de montrer sa satisfaction devant cette évolution du nombre de cotisants qui a progressé de près de 48 % en 2016. Il explique....

Les retraités agricoles développent des partenariats

Quelles sont d'après vous les raisons qui expliquent cette évolution ?

Il n'y pas une mais des raisons. D'abord nous nous regroupons en Franche Comté et avec une dizaine de départements du Grand Est pour négocier des tarifs d'assurance complémentaire à un prix très compétitif. Il est important d'être regroupé face à l'assureur. L'analyse des propositions (lecture des polices) est pour beaucoup une démarche fastidieuse. La démarche collective est rassurante pour un grand nombre.
De plus nous avons signé des partenariats très avantageux avec le Crédit Agricole et Groupama. Actuellement nous conduisons des investigations pour mettre en place une carte privilège qui permettra d'obtenir des réductions dans des commerces de la région. En Haute Saône la démarche est déjà engagée. Plus de 60 enseignes font des réductions conséquentes sur de nombreux produits. Au niveau national la démarche est également engagée. Les adhérents de l'Aropa peuvent bénéficier de tarifications très avantageuses pour la location de mobilhome dans des campings parfois étoilés situés en France, Espagne et Italie, au prix de moins 170 € la semaine. Une aubaine dirons certains ! En nous regroupant nous obtenons des prix très avantageux.

 


Qui peut adhérer à votre association ?
Les retraités des structures de service (MSA, Groupama, organismes d'élevage, centre de Gestion, chambre d'agriculture....)
Mais aussi, les retraités des entreprises privées ou coopératives situées en amont et aval de l'agriculture (approvisionnement, aliment du bétail, distribution et réparation de matériel agricole et viticole...) l'ensemble des salariés des entreprises de l'agroalimentaire, fromagerie, entreprises d'affinage, salaisonneries ... les salariés des exploitations agricoles, des services remplacement, des scieries, d'entreprises de bucheronnage...


Et comment voyez- vous l'avenir ?
Il est important de se regrouper pour défendre les droits des retraités. Nous savons que l'évolution des pensions sera limitée dans les années à venir en raison de la faible croissance dans les pays industrialisés. Il est donc primordial de rechercher des solutions pour contracter le poste des dépenses dans les ménages. Des partenariats avantageux ont déjà été signés. Une enquête réalisée au dernier trimestre de l'année 2016 met en évidence que les retraités adhérents de l'Aropa sont satisfaits de cette démarche. Nous allons donc poursuivre dans cette direction du développement des partenariats. Une autre piste sera explorée en 2017 : l'achat groupé de fuel domestique. 90 % des personnes se sont montrées intéressées par cette initiative. Vous l'avez compris. Les projets ne manquent pas. Toute notre équipe va poursuivre le travail déjà engagé dans le souci de toujours mieux répondre aux attentes des adhérents.