Publié le 11/03/2015 à 00:00 / Jura Agricole

Contrats lait



Des contrats à terme pour les produits laitiers

Conséquence de la fin des quotas laitiers, Euronext, la structure qui gère les marchés à terme en Europe, a annoncé le lancement prochain de plusieurs contrats à terme sur les produits laitiers pour gérer la volatilité des marchés qui ne va pas manquer de s'aggraver. Selon les responsables d'Euronext, le lancement devrait être effectif début avril 2015. Trois contrats sont prévus, deux sur les protéines du lait : la poudre de lait écrémé et la poudre de lactosérum, un autre sur le beurre.
Les contrats seront libellés en euros et la cotation établie à Amsterdam aux Pays-Bas. Les lieux de livraisons physiques de la poudre, du lactosérum et du beurre seront situés dans un périmètre délimité par Anvers en Belgique, Rotterdam aux Pays-Bas et Hambourg en Allemagne.
Mais comme le soulignent les organisateurs, les contrats ne sont que rarement dénoués par une livraison physique (moins de 1 % sur les contrats gérés par Euronext). Olivier Raevel, directeur des
matières premières d'Euronext entend faire des contrats sur les produits laitiers, la référence en matière du prix du lait en Europe, aucune référence de prix n'existant à ce jour en Europe. «Nous
voulons aussi mettre plus de transparence dans le marché du lait et reconstruire un prix du lait synthétique qui serve de base à tous les producteurs», assure-il.