Publié le 19/03/2015 à 00:00 / Jura Agricole

Fruitière de Poligny

Voilà presque un an que le nouvel atelier de fabrication de comté de la coopérative de Poligny-Tourmont est en service. L'inauguration officielle a eu lieu la semaine dernière.

La fruitière de Poligny souffle sa première bougie

 

Le bâtiment de la coopérative fromagère Tourmont-Poligny, installés sur la zone commerciale de Poligny, accueille également un beau magasin de 80 m2.
Les premières fabrications de fromage ont démarré en mars 2014 et les sociétaires ont voulu marquer l'événement en invitant tous les partenaires pour une inauguration officielle. Un projet de 2,5 millions d'euros pour 2,8 millions de litres de lait et 8 sociétaires, dont Christel Fournier, présidente de la coopérative a retracé le cheminement, et qui fut porté par tous les producteurs avec l'ancien président, Benoit Mazo.

 

Le poids économique des fruitières


L'investissement s'est fait avec le soutien de la communauté de communes pour le terrain et du département qui a attribué une aide de 150 000 euros.
Bertrand Henriot, des fromageries Arnaud, affineur historique de la coopérative depuis 50 ans, souligne «la tenacité et la volonté des producteurs pour maintenir leur coopérative, ainsi que la motivation des fromagers».
De son côté, Alain Mathieu, président de la FDCL du Jura, se félicite des investissements réalisés dans la filière AOP et de l'accompagnement du département. «Dans un environnement économique et social compliqué et morose, les fruitières investissent et créent de l'emploi. Elles ont un poids économique non négligeables et dynamisent nos territoires». Le président de la FDCL souligne aussi la force de l'engagement personnel et collectif dans l'aboutissement de ces projets, ainsi que la place des femmes dans les coopératives comme «une très bonne chose».
L'aspect économique des filières AOP fut également mis en avant par Claude Vermot-Desroches, président du CIGC. «L'endroit de France où l'on installe le plus de jeunes agriculteurs et où l'on investi le plus dans la première transformation laitière, c'est le Massif du Jura ! Ici, on se réunit autour de projets et on ose prendre des risques car une des clés de réussite de la filière comté réside dans la répartition de la valeur ajoutée, en toute transparence. Non pas dans un rapport de force mais dans une reconnaissance du travail des uns et des autres. L'avenir de notre filière est prometteur.»

L'inauguration s'est faite en présence de Danielle Brulebois, vice-présidente du conseil général et de Jean-François Gaillard, président de la communauté de communes de Grimont, représentant la ville de Poligny. Inaugurer une fruitière dans la capitale du comté, une fierté et tout un symbole.

 

IP