Publié le 07/05/2015 à 00:00 / Jura Agricole

MATERIEL DE FENAISON



Les nouveautés

Agram : Un andaineur double à bas coût


Afin d'offrir un prix attractif, Agram propose une déclinaison portée arrière à entraînement mécanique de son andaineur Jet Revers 6000. Baptisé Quad 6500, il offre une largeur de travail réglable de 6,15 à 6,50 m et bénéficie de quatre roues par rotor.

 

Case IH : Nouvel ameneur sur les RB455


Case IH propose une alternative à l'ameneur alternatif sur les presses RB 455. Derrière le pick-up, sensiblement reculé sur cette version, se tient un rouleau d'alimentation propulsant la récolte dans la chambre de pressage. Compatible Isobus, cette presse économique s'utilise exclusivement avec des pailles et fourrages secs. Le diamètre de balle est de 0,90 à 1,50 m.

 

Claas : Nouveau lamier sur les faucheuses


À partir de 2015, toutes les faucheuses Disco équipées de la suspension Active Float seront équipées du nouveau lamier Max Cut. Lubrifié à vie, ce lamier sans entretien se caractérise par des disques positionnés plus en avant pour offrir un plus grand angle de fauche. Parmi les vingt-huit nouveaux modèles en bénéficiant, on notera l'arrivée des combinaisons de fauche Disco 8 500 Trend, 9 200 Business et 9 200 C Business. D'entrée de gamme, la première s'adresse aux exploitations de taille moyenne et est dépourvue de boîtier en cabine, la faucheuse étant pilotée directement depuis l'hydraulique du tracteur et par une vanne trois voies pour gérer le relevage indépendant des trois lamiers. S'adressant aux Cuma et ETA, les Disco 9 200 Business et 9 200 C Business (avec conditionneur) sont pilotées par un boîtier Operator ou par Isobus depuis le terminal du tracteur ou depuis le boîtier Communicator II, et peuvent recevoir en option un éclairage à leds. Autre évolution, toutes les nouvelles générations de portées avec Active Float disposent en option d'un verrouillage hydraulique au transport. Enfin, sur les faucheuses traînées jusqu'à 3,40 m de large, un réglage sans outil (en option) permet d'adapter l'ouverture du timon central à la largeur du tracteur.

 

Le Max Spread sur les petites toupies


Le constructeur allemand introduit le système d'épandage large Max Spread sur trois nouveaux modèles, à savoir les modèles portés Volto 60 et 80, succédant aux Volto 58 et 77, ainsi que le modèle semi-porté Volto 1300 T, remplaçante de la Volto 1320 T.
Modèle : Volto 60, 80 et 1300 T
Nombre de toupies : 6, 8 et 10
Largeur de travail : 5,80 ; 7,70 et 13 m

 

Les Cargos s'élargissent vers le bas


La gamme de remorques autochargeuses s'étoffe vers le bas avec les Cargos 8000. Elles disposent d'un pick-up entraîné hydrauliquement, en option à suspension oléo-pneumatique. Si ces remorques héritent de leurs grandes sœurs du rotor à neuf rangées de dents de 860 mm de diamètre, elles s'en distinguent par une nouvelle unité de chargement et de coupe, notamment avec des couteaux à double face, ce qui permet de doubler la durée d'utilisation des couteaux avant affûtage. Inclinée pendant le chargement pour un flux plus régulier, la partie avant du fond mouvant peut pivoter à 90° pour le confort de l'opérateur, debout pour changer les couteaux. Mais il peut également se placer à l'horizontale pour faciliter la vidange ou lorsque le pick-up est démonté en version transport. En option, les Cargos 8000 bénéficient d'un système de remplissage automatique, s'appuyant soit sur la tôle supérieure avant, soit sur un capteur de couple sur le rotor. Du côté du châssis, elles accèdent à un nouveau tandem à suspension parabolique ou hydraulique. La Cargos 8500 peut recevoir en option un tridem mécanique ou hydraulique. En cabine, Claas propose un pilotage Isobus (terminal du tracteur ou Communicator II), ou depuis le boîtier Operator.
Modèle : Cargos 8300, 8400 et 8500
Volume : 30, 35,5 et 41 m3 DIN

 

Trois nouveaux andaineurs


L'Allemand réactualise son offre en andaineurs. Succédant au Liner 3500, le Liner 3600 se distingue par un nouveau châssis permettant d'adapter la garde au sol aux besoins dans la parcelle, mais également de réduire la hauteur de transport à 4 mètres, sans démonter les bras de chaque rotor. Bénéficiant de pneus plus larges (620/40 R22.5), il est piloté depuis le terminal Isobus du tracteur, ou depuis les terminaux Communicator II ou Operator. Remplaçant les modèles Liner 650 et 750, les Liner 700 et 800 se pilotent directement depuis les distributeurs du tracteurs. Offrant une garde au sol de 50 cm, ils bénéficient d'un châssis à quatre roues par rotor, chacune étant positionnée au plus près des dents.
Modèle : Liner 700, 800 et 3600
Nombre de rotors : 2, 2 et 4
Largeur : 3,50 à 6,30 - 4 à 7,50 - 9,90 à 12,50 m

 

La petite presse haute densité gagne en productivité


Remplaçant la Quadrant 1150, la Quadrant 4000 se distingue par un design hérité des grandes sœurs et par un nouveau timon permettant de positionner le cardan le plus droit possible. Elle bénéficie d'un nouveau pick-up de plus gros diamètre, d'un ameneur entraîné par cardans et embrayage à came. Alimenté par une pompe offrant 20 % de densité supplémentaire, le piston bénéficie du design des plus grosses presses de la gamme et s'anime tous les deux coups d'ameneur. Le couple de l'embrayage a été revu à la hausse pour offrir 15 à 20 % de débit de chantier. Cette presse dispose d'un nouage simple nœud, d'une réserve de 16 bobines et du graissage centralisé en option. Compatible Isobus (avec son terminal ou celui du tracteur), la Quadrant 4000 est équipée en standard du boîtier Operator qui peut enregistrer jusqu'à 20 clients.
Elle peut également être dotée d'un groupeur de balles Duo pour assembler les balles par paires.
Modèle : Quadrant 4000
Dimensions de balle : 80 x 50 cm

 

Fella : Conditionneur sur la SM 3060


Fella propose désormais un conditionneur à doigts ou à rouleaux sur sa faucheuse portée à suspension pendulaire SM 3060 TL.

Foto Fella_SM.jpg- Crédit L.Vimond

Trois nouveaux andaineurs
L'Allemand réactualise son offre en andaineurs. Succédant au Liner 3500, le Liner 3600 se distingue par un nouveau châssis permettant d'adapter la garde au sol aux besoins dans la parcelle, mais également de réduire la hauteur de transport à 4 mètres, sans démonter les bras de chaque rotor. Bénéficiant de pneus plus larges (620/40 R22.5), il est piloté depuis le terminal Isobus du tracteur, ou depuis les terminaux Communicator II ou Operator. Remplaçant les modèles Liner 650 et 750, les Liner 700 et 800 se pilotent directement depuis les distributeurs du tracteurs. Offrant une garde au sol de 50 cm, ils bénéficient d'un châssis à quatre roues par rotor, chacune étant positionnée au plus près des dents.
Modèle : Liner 700, 800 et 3600
Nombre de rotors : 2, 2 et 4
Largeur : 3,50 à 6,30 - 4 à 7,50 - 9,90 à 12,50 m

 

Feraboli : Un changement Extreme


Après son récent rachat par Maschio Gaspardo, le constructeur renouvelle sa presse à balles rondes avec l'Extreme 365. Ce modèle à chambre variable se distingue par sa géométrie à deux bras de tension, le premier déterminant le cœur de la balle et le second compensant automatiquement la tension des courroies. Le rotor Extreme HRT 365 augmente le débit de chantier de 20 %, d'après le constructeur. Le pick-up atteint 2,20 m de large. Il est composé de quatre bras porte-dents. L'Extreme réalise des balles de 50 à 165 cm de diamètre, avec un noyau mou de 0 à 80 cm. Le rotor bénéficie de 13 ou 25 couteaux réalisant des brins de 90 ou 45 mm. Enfin, la presse profite d'un nouveau look aux formes plus arrondies.
Diamètre des balles : 50 à 165 cm

 

John Deere : Les ensileuses 8000 arrivent enfin

 

La nouvelle gamme d'ensileuses automotrices se décline en cinq modèles qui reposent sur un châssis unique conçu pour accueillir un moteur jusqu'à 1 000 ch. En dehors du design renouvelé, ces machines inaugurent près de 90 % de nouveaux composants par rapport à la série 7080, tout en conservant des similitudes de conception, comme la position longitudinale du moteur. Cette solution qui implique l'utilisation d'un renvoi d'angle apparaît selon le constructeur, comme le meilleur compromis pour optimiser le refroidissement et la répartition des masses. La motorisation John Deere 6 cylindres de 9 ou 13,5 l respecte les normes Tier 4 final grâce à la combinaison EGR, DOC, FAP et SCR. Ces ensileuses conservent un système d'alimentation à quatre rouleaux dont le diamètre et la pression sont accrus. Seule la plus grosse 8600 adopte un canal large de 830 mm contre 660 mm pour les autres modèles. Le rotor multicouteaux est conservé, mais il dispose de nouveaux supports de couteaux augmentant son diamètre (670 mm) et d'un dispositif d'affûtage amélioré offrant deux modes. Le flux de récolte est plus direct avec un éclateur à disques ou à rouleaux repositionné, facilitant son escamotage à l'arrière du canal. Un large compartiment entre la cabine et le moteur simplifie le démontage de l'éclateur et l'entretien des imposants radiateurs. L'accès au rotor est également simplifié par une ouverture en V de 35 degrés du canal. Outre l'utilisation de boîtier d'entraînement (renvoi d'angle et rouleaux) à lubrification sous pression, le constructeur limite la consommation par la gestion du moteur qui réduit son régime en manœuvres et sur route. La large cabine offre une visibilité panoramique et l'accoudoir accueille une nouvelle organisation des commandes et un nouveau joystick. La console Command Center peut être complétée par le terminal GSD 2630 pour la gestion de l'HarvestLab (capteur IR), le guidage et la télémétrie. La série 8000 peut recevoir des pneus de 2,15 m de diamètre (900/60 R42) tout en conservant une largeur de 3,50 m. Une solution de télégonflage est à l'étude. Du côté des équipements de récolte, l'attelage est facilité par un multicoupleur et par une interface de suivi de sol intégré à la machine et non plus à l'équipement. Le nouveau pick-up à herbe dispose d'une vis à vitesse variable et en option d'une modulation de la vitesse des dents en fonction de celle de la machine.
Modèle : 8100, 8200/8400, 8500, 8600
Puissance (cylindrée) : 380, 430 (9l)/ 540, 585 et 625 ch (13,5 l)

 

Krone : Des andaineurs doubles à dents coudées


La gamme d'andaineurs à deux rotors Swadro subit une sérieuse cure de jeunesse avec trois nouveaux modèles à andainage central (TC) et trois à andainage latéral (TS). Outre leur design plus moderne avec leur poutre triangulaire, ces appareils adoptent un nouveau type de dent baptisé Lift, dont la pointe coudée soulève le fourrage. Quatre dents équipent chaque bras. Les Swadro TS sont déclinés en version Twin permettant la confection d'un ou deux andains. La hauteur de travail est réglable électriquement en option, avec un affichage en cabine. La cinématique de relevage des rotors offre un dégagement de 50 cm en fourrière. Les Swadro TC sont déclinés en version Plus, proposant le réglage électrique de la hauteur de travail et le réglage hydraulique de la largeur. Nouvelle option originale disponible sur les deux premiers modèles, une toupie de faneuse implantée derrière la tête d'attelage permet de retourner le fourrage situé sous l'andain. Le relevage et l'entraînement hydraulique de cette toupie sont pilotés de concert avec le relevage des rotors. L'ensemble des modèles conservent de leurs prédécesseurs le boîtier à chemin de cames Duramax et les bras porte-dents sur roulement, tous les deux sans entretien. Le relevage des rotors intègre l'effet jet, évitant de gratter le sol à la levée et à la descente. Tous les modèles offrent une hauteur de transport inférieure à 4 m, sans démonter les bras.
Modèle : TS 620, 680 et 740
Largeur de travail (1/2 andains) : 6,20/6,90 ; 6,80/7,60 ; 7,40/8,20 m
Modèles : TC 680, 760, 880
Largeur de travail maxi : 6,80 ; 7,60 ; 8,80 m

 

Un combiné de 8,70 m


Krone complète sa gamme de combinés de fauche avec l'EasyCut B 870 CV d'une largeur de 8,70 m, associé à une faucheuse frontale de 3,16 m. Elle bénéficie d'un système de suspension mécanique (bielle et ressorts). L'EasyCut profite d'un conditionneur à doigts en V offrant deux régimes de rotation et 7 positions de réglage. En Collect, le tapis groupeur de 910 mm de large dispose de sa propre centrale hydraulique.

Krone EasyCut B870.jpg -Crédit : M.Portier

Le conditionneur à rouleaux se démocratise
Krone décline trois modèles de faucheuses à disques en version CR équipée d'un conditionneur à rouleaux. Sont concernés, la portée arrière EasyCut 320 CR de 3,20 m, la frontale EasyCut F 360 CR de 3,60 m, ainsi que le combiné EasyCut B 1 000 CR de 9,30 m à 10,10 m. Les deux rouleaux en polyuréthane de 250 mm de diamètre sont entraînés par le rouleau inférieur et en option, par le rouleau supérieur.

 

Kuhn : Deux films posés d'un coup

 

Les nouvelles enrubanneuses à table tournante, pour balles rondes, RW 1410 et 1610, reçoivent le système de pré-étireur e-Twin qui superpose aux deux tiers les deux bobines de 750 mm avant leur sortie du pré-étireur. Ceci permet de déposer une bande de près de 80 cm à chaque tour et de réduire le temps d'enrubannage de 50 % par rapport à un simple pré-étireur. Qui plus est, la résistance des deux films accolés dispense de capteur de rupture de film. Par ailleurs, les deux nouveaux modèles bénéficient de pneus larges et reculés pour abaisser le centre de gravité, et gagner en stabilité avec une balle de 1 200 kg sur la table et une seconde sur le bras de chargement. La RW 1410 se décline avec des commandes par téléflexibles ou par boîtier programmable, tandis que la RW 1610 Autoload est également proposée avec joystick. Cette dernière dispose en outre d'une automatisation des phases de chargement, d'enfilmage et de déchargement.

 

La série 60 remplace la série 3


Cette nouvelle offre de faucheuses conditionneuses traînées se décline en quatre modèles, à timon central (à partir de 3,10 m) ou latéral (jusqu'à 3,50 m). Offrant deux régimes (780 et 1 000 tr/min), le conditionneur se décline en versions à doigts acier mobiles, à rouleau acier ou caoutchouc. Elles proposent trois types d'épandage : normal, andain et regroupeur. À l'arrière, les roues sont larges et de grand diamètre pour réduire la compaction des sols.
Modèle : FC 2860 TCD, FC 3160 TCD, FC 3560 TCD et FC 4060 TCD
Largeur : 2,80, 3,10, 3,50 et 4 m

 

Lely : Le round baler fait sa révolution

 

Avec sa nouvelle «Révolution jaune», le constructeur néerlandais bouleverse le secteur de la presse à balle ronde à chambre variable en présentant un prototype de machine à pressage en continu baptisé Lely Welger CB Concept. Principal élément différenciateur par rapport aux prototypes de presses non-stop présentés auparavant par d'autres constructeurs, l'absence de pré-chambre permet de conserver une vitesse de pressage constante. Une fois acheminée par le pick-up sans chemin de came de 2,25 m et le rotor à 17 couteaux issus de la gamme de presses du constructeur, la matière est recueillie par une chambre de pressage pour le moins inédite. Équipée d'une seule courroie de 22 m de long, cette chambre assure la confection d'une balle qui, une fois son liage amorcé, est transférée vers l'arrière de la machine par un mouvement de la courroie et de la porte. En plus de la courroie, la formation et le déplacement de la balle sont facilités par des flasques latérales circulaires qui sont mises en rotation de manière séquentielle. Dans le même temps, débute la formation d'une seconde balle à l'avant de la chambre. Une fois achevé le liage de la première balle, la porte s'ouvre pour la déposer, sans conséquence sur le rythme de pressage. La porte et la courroie retrouvent enfin leur position initiale pour former la seconde balle. La prouesse réside dans la gestion de la longueur et de la tension de la courroie qui se retrouve plus ou moins concentrée à l'avant de la presse en fonction des phases de formation des balles, par l'intermédiaire de rouleaux mobiles. Le mouvement de la porte est également crucial lors du transfert de la balle. Lely n'a pas dévoilé le système hydraulique de la presse, mais à en juger par le nombre de vérins et la centrale hydraulique indépendante, une gestion électrohydraulique automatisée, pilotée depuis le terminal isobus E-Link Pro sera proposée. Une fonction de déchargement manuel sera d'ailleurs proposée pour les interventions en régions escarpées. La conception de cette presse oblige à implanter le système de liage à l'arrière de la machine. Lely prévoit une commercialisation d'ici deux à trois ans à un tarif situé à mi-chemin entre un round baler classique et une presse à balle cubique. Débuté en 2011, le projet a rapidement porté ses fruits, grâce notamment à la collaboration du constructeur américain Vermeer, avec lequel Lely partage l'usine Welger située en Allemagne. Vermeer a d'ailleurs présenté le concept dans le même temps sur le marché américain. La presse pourra ainsi être produite en Europe et aux États-Unis.
En parallèle de cette présentation, Lely a annoncé avoir mis un terme au développement d'une nouvelle gamme de presses à balle cubique.
Diamètre des balles : 1 m à 1,80 m
Puissance demandée : 170 ch
Débit annoncé : 110 à 130 balles par heure
Dimensions (L x l x h): 5,50 m x 2,80 m x 3,70 m

 

Le combiné Tornado en chambre fixe


Le combiné presse-enrubanneuse Tornado, disponible jusqu'à présent uniquement en chambre variable, est désormais décliné en version à chambre fixe. Le Lely Welger RPC 245 Tornado reprend ainsi les arguments de la presse à chambre fixe RP 245 et du combiné Tornado, qui s'illustre par sa compacité et la rapidité de transfert de la balle. En parallèle, Lely annonce la généralisation de son boîtier isobus E-Link Pro pour sa gamme de presses à chambre variable. Il équipe ainsi sept des huit modèles de RP 445 et RP 545.

 

New Holland : L'Active Sweep, une presse accessible

 

Positionnée en entrée de gamme, la nouvelle série de presses à balles rondes à chambre variable Roll-Belt ActiveSweep est vouée à succéder aux BR7000 à ameneur alternatif. Ce dernier est remplacé par un tambour ameneur doté de dents positionnées en W et tournant dans le sens inverse d'un ameneur classique. De même, le pick-up de 2 mètres de large est en position reculée par rapport aux autres presses Roll-Belt. Destinée aux récoltes sèches, cette presse offre un débit de chantier accru de 20 % par rapport aux BR avec ameneur alternatif. Elle peut être pilotée depuis un boîtier Bale Command Plus ou depuis un terminal Isobus (du tracteur ou spécifique).
Modèle : Roll-Belt 150 et 180 ActiveSweep
Diamètre de balles: 0,90 m à 1,50 m et 0,90 m à 1,80 m

 

Pöttinger : Les nouvelles Hit paradent

 

Les faneuses quatre et six toupies sont les dernières à bénéficier des toupies Dynatech, caractérisées par les bras porte-dents à position fuyante reposant sur des assiettes embouties. Chaque toupie bénéficie d'un réglage individuel (trois positions) et sans outils de l'inclinaison. Pour le fanage de bordure, les quatre toupies disposent d'un système individuel mécanique, tandis que les 6 toupies reçoivent une version centralisée à commande mécanique ou hydraulique. On note également, sur les modèles à grandes toupies (4.54 et 6.80), le choix de six bras porte-dents au lieu de sept sur la précédente génération. Enfin, les modèles six toupies peuvent recevoir en option le système Liftmatic qui remet à l'horizontale les toupies avant de lever la faneuse et pose les toupies l'horizontale avant de les incliner, réduisant le grattage du sol lors des phases de levage et de pose de l'outil.
Modèle : Hit 4.47, 4.54, 4.54T (traînée), 6.61, 6.69 et 6.80
Nombre de toupies : 4, 4, 4, 6, 6 et 6
Nombre de bras par toupie : 5, 6, 6, 5, 6 et 6


Elle s'appelle Impress


Lors du salon Agritechnica en novembre dernier, Pöttinger avait annoncé son projet de développer une gamme de presses à balles rondes : le constructeur autrichien vient de la dévoiler à ses concessionnaires. Baptisée Impress, cette gamme se composera de modèles à chambre fixe, à chambre variable et de combinés presses-enrubanneuses. Elle se caractérise par un flux de fourrage par le haut et par la présence de 32 couteaux double face. Pöttinger dévoilera plus d'informations lors de la présentation au grand public en novembre 2015 à Hanovre.

 

Nouvelle génération de portés


L'Autrichien renouvelle son offre d'andaineurs monorotors portés Top série 2. Elle se distingue essentiellement par l'adoption du nouveau rotor TopTech Plus, inauguré sur les andaineurs à double rotor. Ces rotors se caractérisent par une plus grande portée entre paliers de bras, synonyme de plus grande résistance. Notons l'arrivée d'un onzième bras sur le modèle de 3,80 m de large.
Modèle : Top 342, 382, 422 et 462
Largeur de travail : 3,40 ; 3,80 ; 4,20 et 4,60 m

 

Les Faro disponibles en Combiline


L'Autrichien renouvelle son offre en remorques autochargeuses Faro avec la série 10, déclinée en deux petits modèles Combiline et deux gros modèles classiques. Ces machines se démarquent par l'apparition d'une tôle à andain avec rouleau et d'un rouleau de jauge logé derrière le pick-up améliorant le suivi du sol en conditions humides. Réglable sur une course de 50 mm, ce rouleau est désormais disponible sur l'ensemble des remorques autochargeuses du constructeur. L'entraînement dispose désormais d'une sécurité à came accrue à 1 600 N.m. Caractérisés par leurs parois rigides, les modèles Combiline bénéficient en option du double volet rabattable piloté depuis le terminal en cabine. Par ailleurs, les Faro série 10 accèdent à des pneumatiques de plus grandes dimensions (jusqu'au 710/35R22.5).
Modèle : Faro 4010 L Combiline, 4010 D Combiline, 5010 L et 5010 D
Capacité DIN : 23, 22, 31,5 et 31 m3
Puissance : 90 à 150 ch

 

La S12 attend une petite sœur


Le constructeur lance la Novacat S10, un combiné de fauche sans conditionneur de 9,52 m de large. Il reprend les principales caractéristiques de sa grande sœur S12 de 11,20 m de large, notamment les deux positions de fixation des groupes faucheurs, pour s'adapter à la largeur de la faucheuse frontale (3 ou 3,50 m). Requérant une puissance de traction de 130 chevaux, il dispose de lamiers à fixation pendulaire offrant un débattement de +/- 22° et un dégagement de 50 cm en fourrière. Au transport, les deux lamiers se replient vers l'arrière pour une largeur hors-tout de 2,20 m.

 

Tanco : Une enrubanneuse portée à trois satellites

 

Le spécialiste de l'enrubannage innove avec une machine portée pouvant recevoir deux ou trois satellites et disposant d'un bras de chargement latéral. Montée sur le relevage arrière du tracteur, d'un chargeur ou d'un télescopique, l'enrubanneuse VariWrap3 dispose d'un châssis tubulaire d'une seule pièce, offrant robustesse et légèreté. Le chargement latéral utilise un bras animé hydrauliquement équipé d'un rouleau mobile à son extrémité. Ce dernier sert ensuite à la mise en rotation de la balle, une fois le chargement réalisé. Deux versions sont proposées : la VariWrap3 Twin à deux satellites et la VariWrap3 Tri à trois satellites. Autre innovation, le coupe-film des satellites travaille de manière verticale, limitant les risques d'arrachement du film. L'ensemble des fonctions est piloté depuis un boîtier RDS, avec notamment une gestion de la vitesse d'enrubannage par des vannes électro-hydrauliques proportionnelles. Poids de l'enrubanneuse : 900 kg
Diamètre et poids maximal des balles : 1,60 m et 1,2 t
Hydraulique : 30 l/min
Puissance nécessaire : 70 ch

 

Vicon : Un liage filet totalement revisité

 

Le constructeur renouvelle sa gamme de presses à balles rondes, avec la série RV 5 000. Deux versions se distinguent, les RV 5100, avec préchambre mixte à noyau froissé, et les RV 5 200 avec un enroulement immédiat. Au premier coup d'œil, le design a été amélioré avec des capots plastiques thermoformés et des feux à leds notamment. Le constructeur a cependant mis l'accent sur le liage filet appelé PowerBind, en le perfectionnant. Ce système est plus simple et plus performant que l'ancienne solution, avec près de 40 % de pièces travaillantes en moins. Le filet est directement injecté dans la chambre, grâce à un bras d'injection qui reste à l'horizontale, maintenant le filet tendu pendant toute la durée de l'injection. Le remplacement du filet est désormais plus aisé. Le liage ficelle reste quant à lui inchangé, hormis sa position. Côté pick-up, l'entraînement a lui aussi été simplifié. Autre évolution, les conduites hydrauliques sont désormais rigides. La technologie Intelligent Density 3D permet d'obtenir trois préréglages de densité ajustable à souhait, depuis la cabine, en fonction du fourrage récolté. Concernant les modèles RV 5 216 et RV 5220, ils sont également disponibles en version FlexiWrap, à savoir avec un combiné d'enrubannage.
Modèle : RV 5116, RV 5118, RV 5216 et RV 5220
Diamètre de balle : 0,80-1,65 m ; 0,80-1,80 m ; 0,60-1,65 m et 0,60-2,00 m
Ameneur : alternatif ou rotatif (+14 ou 25 couteaux pour les 5 200)
Largeur du pick-up: 2 ou 2,20 m ; 2 ou 2,20 m ; 2,20 m et 2,20 m

 

Wolagri : Une presse-enrubanneuse

 

Wolagri s'est associé à Göweil pour la conception de sa presse-enrubanneuse. Montée sur un châssis Goweil, la presse est une Vega 170 HD à chambre variable (0,70 à 1,70 m).