Publié le 09/12/2019 à 00:00 / Jura Agricole

CERFRANCE ALLIANCE COMTOISE

Suite au conseil d'administration électif qui s'est déroulé le 28 novembre à Tourmont, Claude Henriot a été réélu président de Cerfrance Alliance Comtoise.

Claude Henriot réélu à la présidence

Pour la première fois, la Fermoscopie régionale s'est déclinée en locale, à Epenoy dans le Doubs le 26 novembre et à Tourmont dans le Jura le 28 novembre, faisant salle comble. Les chiffres présentés chaque année par le CERfrance Alliance comtoise sont attendus et offrent une bonne photographie de la ferme régionale.

Autre nouveauté cette année, parler de la transmission des exploitation sous un angle inattendu pour un organisme comptable. Il aurait pu être question de fiscalité, d'EBE... mais l'intervention des conseillers Cerfrance a porté sur les aspects humains, en s'intéressant aux questionnements, aux doutes et aux difficultés des cédants.
La Fermoscopie et les interventions sur la transmission sont à découvrir ci-contre..

 

Chéquier JA de 1 000 euros

 

Les repreneurs n'étaient pas oubliés pour autant avec la remise en fin de matinée des chéquiers JA pour favoriser l'installation des jeunes. Ce chéquier, d'une valeur de 1 000 euros, est valable sur du conseil pour les jeunes qui sont installés à partir de 2018. Il est utilisable sur une durée de 5 ans.
Pour Nicolas Saive, président JA39, la mise en place de ce chéquier a été réfléchi comme une aide post-installation pour accompagner les jeunes dans les premières années et les encourager à faire appel aux conseils des OPA qui les entourent. Le président JA voit trois défis à relever : un important renouvellement des exploitations dans les années à venir, garder le modèle familial et sensibiliser les jeunes à l'intérêt collectif du métier. « Aujourd'hui, cette organisation collective est une force. Il est important que des jeunes s'engagent pour leurs structures. »

 

De nouveaux locaux pour accompagner la clientèle

 

La rencontre de Tourmont s'est poursuivie l'après-midi avec l'assemblée générale de Cerfrance Alliance Comtoise.
Alain Daudé, directeur général a dressé le bilan de la 4ème année de Cerfrance Alliance Comtoise et présenté les offres en matière de conseil proposé par Cerfrance Alliance Comtoise dans différents domaines (économique, fiscal, relations humaines, social, patrimoine, juridique, diversification, administratif, ...) qui s'adressent à ses clients historiques, agriculteurs coopératives et Cuma mais également aux artisans, commerçants ou professions libérales.
Il mentionne le travail de partenariat réalisé avec les différents partenaires et en particulier avec la FRCL, le SJA25, Agriconseil39, les JA du Doubs et du Jura, Soelis, les chambres d'agriculture et les Conseils élevage dans le cadre d'Agrilean, et également Initiative Doubs et Jura, les BGE et Gîtes de France.
Face à cette montée de l'activité, avec un panel plus étendu de clientèle, le Cerfrance Alliance Comtoise poursuit la modernisation et le développement de ses agences avec la création de nouveaux locaux. Un premier projet vise à regrouper l'agence située au centre-ville de Dole et l'agence de Foucherans. Un deuxième projet doit prendre forme sur Besançon Sud. Ces locaux regrouperont les collaborateurs de la filiale Sotexo, cabinet d'expertise comptable située à Pugey, et ceux de l'agence de Morre.

 

S'adapter aux enjeux de demain

 

L'objectif est de continuer à gagner des parts de marchés chez les artisans, commerçants, professions libérales, PME et s'ouvrir au marché des particuliers. « Cerfrance Alliance Comtoise est porteur d'économie et de progrès social sur nos territoires », souligne Claude Henriot, son président, qui rappelle ce qui guide la structure dans ses choix de développement. « Les adhérents sont au cœur de nos préoccupations, nous devons nous adapter aux enjeux de demain pour accompagner la transformation digitale, exploiter les références pour apporter de la valeur ajoutée à nos clients, apporter un conseil indépendant, pluridisciplinaire, avec une approche collective, être acteur et facilitateur du changement. »
Sans oublier l'angle salariale, avec l'aménagement des nouveaux locaux, et la possibilité d'offrir des métiers attractifs et modernes, dans des domaines de compétence variés.

La journée s'est terminée par une assemblée générale extraordinaire, au cours de laquelle a été approuvé le projet de fusion absorption de l'AER du Doubs par l'AGC Alliance Comtoise.

 

IR