Publié le 31/10/2018 à 00:00 / Jura Agricole

Gendrey

Mise en service en septembre 2018, l'unité de méthanisation agricole collective Agro Energie des Collines, située à Gendrey (39), a été inaugurée le 26 octobre 2018, en présence de nombreux élus locaux et régionaux.

La première unité de méthanisation agricole collective inaugurée dans le Jura

Alors que les effets du réchauffement climatique sont particulièrement visibles cette année sur nos territoires, le développement de la filière biométhane s'inscrit dans une logique de réduction des émissions de gaz à effet de serres générées par l'agriculture. Le principe de ce cercle vertueux : transformer des résidus agricoles en énergie verte !
Convaincus de cette formidable opportunité de valoriser leurs effluents d'élevage, tout en permettant de s'assurer une source de revenus supplémentaires, les 7 exploitants agricoles à l'initiative d'Agro Energie des Collines ont rapidement compris l'intérêt de s'engager collectivement dans un projet de méthanisation agricole. « Le regroupement d'exploitants nous permet d'assurer à la fois un volume de matière conséquent, une bonne diversité des intrants et de minimiser l'investissement financier de chacun. », explique Sylvain Rousset, représentant du collectif d'agriculteurs.
Lisiers et fumiers équins, bovins et porcins, résidus de céréales, tontes de pelouses communales et ensilages de cultures dérobées et dédiées : chaque année, pas moins de 10900 tonnes d'intrants seront valorisés en biogaz dans les digesteurs de l'unité de méthanisation.
Grâce à un moteur en cogénération de 250 kW installé sur le site, le biogaz produit sera transformé à la fois en électricité, revendue à EDF à un tarif négocié et en chaleur. Ainsi, les 2 075 000 kWh d'électricité produits annuellement, permettront de couvrir l'équivalent de la consommation électrique des villages de Gendrey, Sermange et Taxenne !
Toujours dans une logique de circuit court, la chaleur obtenue sera utilisée pour sécher du bois bûche sur place, destinés aux chaufferies bois locale.
Le digestat, résidu issu de la méthanisation, sera valorisé sous forme d'engrais, à forte valeur fertilisante. Sans odeur, il présente également l'intérêt de pouvoir être stocké et épandu à la période la plus propice pour les cultures.


Les acteurs du projet


Pour les accompagner, les agriculteurs ont choisi de faire confiance à Opale Energie Naturelles, société franc-comtoise, développeuse de projets d'énergies renouvelables et spécialisée dans la méthanisation agricole collective. « Nous sommes ravis d'inaugurer aujourd'hui cette unité de méthanisation. Elle s'inscrit pleinement dans la philosophie d'Opale EN de remettre la maitrise de l'énergie au coeur des territoires. » explique Bénédicte JORCIN, responsable du projet pour Opale EN.
Également partenaire financier, Opale EN a investi dans le capital à hauteur de 5%.
Engagée dans une démarche de reconnaissance Territoire à Energie positive (TEPOS), la communauté de communes Jura Nord a également soutenu et accompagné cette première initiative jurassienne. Elle a notamment apporté son soutien financier au projet, en investissant à hauteur de 5% dans le capital.
Autre acteur local du monde agricole, la coopérative céréalières Terre Comtoise s'est également associée au projet ; à la fois en tant qu'apporteur de matière, issues de céréales et en tant que partenaire financier comme investisseur minoritaire dans le capital. Inscrit dans une politique générale de valorisation de nouvelles pratiques agricoles, ce projet a également reçu le soutien financier de l'Ademe Bourgogne Franche-Comté et du conseil départemental du Jura.


Transition énergétique et emploi local


Alors que l'Adema vient de publier une étude confirmant l'impact positif de la transition énergétique sur la création d'emploi locaux, le projet Agro Energie des Collines confirme cette tendance. Pendant l'année nécessaire à sa construction, pas moins de 11 entreprises locales ont participé au chantier.
De plus, Alexis Guibelin, jeune Jurassien récemment diplômé d'une formation agricole est embauché depuis cet été pour assurer la bonne gestion du site : « C'est une belle opportunité pour moi de travailler dans une filière d'avenir, tout en restant dans ma région d'origine. »
Un deuxième projet de méthanisation agricole est actuellement en construction sur le nord du territoire, à Mutigney (39), porté par un collectif de huit agriculteurs, soutenus par la CCJN et
accompagnés par Opale EN. La mise en service est prévue en mars 2019.