Publié le 16/10/2018 à 00:00 / Jura Agricole

SAINT-JULIEN-SUR-SURAN

Pari réussi pour le jeune réseau Cuma BFC, qui vient de finaliser sa régionalisation : l'événement Mécabois, organisé jeudi 11 octobre à Saint-Julien-sur-Suran a réuni plus de 300 personnes.

Mécabois ? Méga bien !

Outre le nombre c'est aussi la diversité du public qui était au rendez-vous de cette journée technique conviviale dédiée à l'entretien des zones boisées, organisée par le réseau des Cuma de BFC à Saint-Julien-sur-Suran.

Bien sûr, les agriculteurs du Jura et de l'Ain, mais aussi de la Saône et Loire et du Doubs ont répondu présent. Mais également les entrepreneurs agricoles et forestiers ainsi qu'une classe du CFPPA de Montmorot. Même des agents de la SNCF ont fait halte au Mécabois, car chacun sait que l'entretien des bois en bord de chemins de fer et un enjeu pour le réseau ferroviaire.
Avec son grappin coupeur sur un pelle de 27 tonnes, la Cuma Compost 71 était sur le devant de la scène. Mais, au milieu des combinés de sciage-fendage, d'autres matériels ont pu attirer l'œil comme les dimensions du broyeur de souche Bugnot de 2.6 m de large ou l'agilité du broyeur de talus télécommandé de chez Bomford.
Jean-Philippe Rousseau, directeur de Cuma BFC et animateur des Cuma du 71 jusqu'en 2017 a su insister : « Dans le Charolais, de nombreux éleveurs ont déjà compris l'intérêt de gérer les haies de manière productive. Pour prélever du bois dans les haies, qu'il soit transformé en buches ou en plaquettes, il vaut mieux gérer les frênes, les érables, les chênes ou les noyers plutôt que de passer l'épareuse sur des aubépines et des ronces ! »
Franck Lorriot, spécialiste en machinisme et prestataire auprès des Cuma de l'Ain, a donné la parole et questionné les dix constructeurs ou concessionnaires venus présenter un total de 25 matériels, tous en démonstration lors de la journée. L'occasion de repréciser que pour diminuer les coûts d'utilisation du matériel d'entretien des haies et de transformation du bois, les agriculteurs on tout intérêt à mutualiser les investissements dans leurs Cuma !


Paul Vasse
Animateur Cuma pour le Jura