Publié le 25/03/2019 à 00:00 / Jura Agricole

Groupement de défense sanitaire

La FRGDS Bourgogne et le GDS de Franche-Comté s'unissent pour former le GDS BFC.

Une entité régionale est née

Bienvenue au GDS BFC ! La constitution de cette nouvelle fédération régionale de défense sanitaire a été officialisée le 21 mars à Dijon. Cette entité rassemble la FRGDS Bourgogne et le GDS de Franche-Comté dans un souci d'harmonisation, en lien avec la création des nouvelles régions administratives. « Nous suivons la même logique que les Chambres d'agriculture. Notre démarche a demandé un peu plus de temps, car les conditions d'élevage sont très diversifiées en Bourgogne-France-Comté », indique Pascal Martens, président de la nouvelle structure. Le GDS BFC va permettre un pilotage sanitaire sur l'ensemble de la grande région et une meilleure concertation entre les éleveurs des huit départements concernés. « Notre poids politique sera forcément plus important avec le GDS BFC, nous allons être en phase avec les besoins de la région. Nous allons pouvoir porter les décisions professionnelles aux plus hauts rangs, que ce soit au national ou à l'échelon européen », poursuit Pascal Martens.

 

Création de six sections


Le GDS BFC est composé de six sections distinctes (bovine, ovine, caprine, porcine, apicole, aquacole). « C'est là aussi une nouveauté, ces sections n'étaient pas toutes présentes dans les anciennes régions et dans tous les cas, pas aussi étoffées », souligne le président, « nous allons pouvoir travailler avec des sections d'éleveurs partageant la même idéologie de l'élevage, avec une grande synergie entre les différentes productions. Ces sections spécifiques répondront à des besoins spécifiques : c'est un autre caractéristique qui n'était pas toujours permise dans notre ancien fonctionnement ».


La proximité reste intacte


Une extension du périmètre du plan sanitaire d'élevage (PSE) a été demandée lors de ce rendez-vous : « Ce dispositif n'est pas encore mis en place en Franche-Comté, nous voulons étendre sa zone d'application pour que les couples éleveurs/vétérinaires puissent agir dans les zones limitrophes entre la Bourgogne et la Franche-Comté. Nous envisagerons, par la suite, de l'étendre à toute la grande région ». Les GDS départementaux restent l'interlocuteur privilégié des éleveurs, comme le précise Pascal Martens : « Que nos adhérents soient rassurés, nous gardons une pleine proximité. L'objectif avec le GDS BFC est de concilier proximité et rassemblement. Un important travail nous attend désormais pour mettre en place de nouvelles habitudes de travail ». Un site internet régional sera bientôt à disposition à l'adresse www.gdsbfc.org.


AG

 

Constitution du bureau

 
Président : Pascal Martens, 1er vice-président : Lionel Malfroy, 2ème vice-président : Rémy Guillot, 3ème vice-président : Fabien Coulon, secrétaire : Denis Renard, trésorier : Jean-Luc Chevalier. Section bovine.- porte-parole : Lionel Malfroy, représentants : Jean-Luc Chevalier, Pascal Martens, Francis Taupin, Rémy Corneloup, Jean-Marc Bordier, Rémy Guillot, Claude Sperka, Bruno Crave. Section ovine.- porte-parole : Gilles Rameau, représentant : Dominique Soichet. Section caprine.- porte-parole : Fabien Coulon, représentant : Sylvie Guy. Section porcine.- porte-parole : Denis Renard, représentant : Damien Pobelle. Section apicole.- porte-parole : Xavier Rouby, représentant : Marc Piard. Section aquacole.- porte-parole : Christian Parrain, représentant : Michel Ducloux.