Publié le 31/12/2018 à 00:00 / Jura Agricole

DOLE

La rencontre régionale de l'Apecita a permis de dresser un bilan du marché de l'emploi des cadres en agriculture, agroalimentaire et environnement.

Des offres d'emploi en augmentation à l'Apecita

« Notre mission est de favoriser les rencontres entre employeurs et personnes en recherche d'emploi, dans les secteurs de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de l'environnement, explique Véronique Jan, la déléguée régionale de l'Apecita. Aujourd'hui, il ne suffit plus de passer une annonce pour avoir des candidats. C'est pourquoi nous travaillons sur du surfing et nous avons organisé trois jobs dating... Notre nombre d'offres est en augmentation : + 12% sur le site de l'Apecita et + 29% sur notre délégation Bourgogne, Franche-Comté, Alsace. Ces chiffres sont équivalents à ceux que nous connaissions avant la crise de 2008... ».

La déléguée régionale donne quelques précisions : « En Bourgogne, le nombre d'offres est plus important et, en Franche-Comté, 47% des offres concernent les secteurs de l'élevage et des grandes cultures. La viticulture reste un marché caché, avec peu d'offres. Tout se traite souvent par le bouche à oreille... »
Tout un travail est mené en direction des candidats qui peuvent bénéficier d'entretiens conseil, de bilans de compétences ou professionnels. Mis à part le secteur de l'agroalimentaire, les inscriptions ont baissé en 2017 et on note beaucoup de disparités dans le profil des candidats (55% de sans emploi, 34% en activité, 11% en formation...). 70% des nouveaux inscrits (45% d'hommes et 55% de femmes) ont au moins le niveau bac + 2.
Globalement le marché est sous tension. Les offres étant plus nombreuses, les candidats ont donc plus de choix...

 

Bien comprendre les stéréotypes


La seconde partrie de cette rencontre a été marquée par une intervention, très originale, de Philippe Bayou du cabinet alternego. De façon très ludique et imagée, celui-ci a montré les mécanismes des stéréotypes et des biais inconscients en matière de management et de recrutement. Il a expliqué comment les comprendre pour mieux agir... tout en mettant son public en garde : « Attention de ne pas mettre ces stéréotypes en cation lorsque vous prenez des décisions qui pourront vous priver de talents... Voire vous conduire vers des discriminations ! ».

 

M.R.
 

L'Apecita en chiffres

 
En 2017, l'activité de la délégéation regionale de l'Apecita c'est :
- 1 035 candidats, 125 candidats accompagnés
- 667 offres diffusées, 30 appuis au recrutement
- Plus de 400 personnes rencontrées lors de 7 interventions sur le marché de l'emploi, 157 heures de STRE pour 366 personnes.
- Des partenariats, des salons, des supports de communication...