Publié le 27/03/2019 à 00:00 / Jura Agricole

SAVAGNIN

Les vins suisses ont tenu le haut de l'affiche lors de la cinquième édition du Mondial du savagnin, organisée par l'association des oenologues dégustateurs, au lycée agricole de Montmorot.

Un mondial aux accents suisses

L'accent suisse était de mise en ce premier vendredi de printemps, au lycée agricole de Montmorot où se disputait la cinquième, édition du concours mondial du savagnin .

Organisée par l'association des oenophiles et dégustateurs du Jura, la manifestation réunit des vins produits avec le cépage savagnin, qu'ils viennent du Jura, d'Alsace ou de Suisse.
Ce sont d'ailleurs les vins suisses qui ont tenu le haut de l'affiche de cette édition 2019.
D'abord parce que ces échantillons étaient majoritiares – 31 sur les 60 soumis aux appréciations des 29 membres du jury – mais aussi de par la présence de deux parrains venus de Suisse. M. Wagenaar, gérant de la Münsterkellerei (Berne), le plus gros commerce indépendant de vins et spiritueux de Suisse et Alain Barrière, correspondant de l'association pour le Valais et journaliste dégustateur.
Si le premier de ces parrains a montré tout l'intérêt pour son négoce de compter dans ses quelque 6 000 références des savagnins proposées aux restaurants gastronomiques suisses, le second a évoqué la typicité de ces vins produits dans les cantons du Valais, de Genève et de Vaud. Il a précisé que, selon lui, « ces vins sont plus portés sur le côté floral et minéral, ce qu'on ne retrouve pas avec les vins du Jura français... ».
Il a également invité à découvrir le « Vin du glacier », une IGP produite en altitude et qui ne se commercialise pas en bouteille mais uniquement au tonneau : « Ce n'est pas un savagnin mais vous pourrez le comparer à du vin jaune, les yeux fermés, en venant le déguster à Grimentz ! »
Ces bons mots dits, le concours pouvait débuter. Les étudiants du BTS viti-oenologie de Montmorot ont assuré le service des échantillons aux dégustateurs qui, petite nouveauté, devaient noter sur 100, comme celà se pratique dans les concours internationaux. Un système qui permet de mieux départager les vins que la notation sur 20...

Le résultat est très homogène, les notes très serrées et selon le calcul informatisé et le quota de 30% demandé par la législation officielle, 18 vins ont été médaillés.

 

Michel Ravet

 

Le palmarès

 

Jura
Médaille Or : Vin jaune 2011 Côtes du Jura Maison du vigneron
Médaille Or : Vin jaune 2011 Côtes du Jura Domaine Grand
Médaille Or : Savagnin 2014 Côtes du Jura Maison du vigneron
Médaille Or : Savagnin ouillé 2017 Côtes du Jura Francois Rouset Martin
Médaille Or : Savagnin ouillé 2016 André Bonnot

Klevener de Heiligenstein
Médaille Or : Klevener de Heiligenstein 2018 terre natale Daniel Ruff
Médaille Or : Klevener de Heiligenstein exception 2018 Charles Boch
Médaille Or : Klevener de Heiligenstein 2016 cuvée particulière Domaine Heywang
Médaille Or : Klevener de Heiligenstein 2018 Christian Dock

Paien ou Heida
Médaille Or : Paien ou Heida 2018 Cave du Paradis
Médaille Or : Paien ou Heida 2017 Henri Valloton
Médaille Or : Paien ou Heida 2017 Chai du Baron
Médaille Or : Paien ou Heida 2017 Cave de la Romaine
Médaille Or : Paien ou Heida 2016 Cave de la Colombe
Médaille Or : Paien ou Heida 2009 Cave de l'Angelus
Médaille Argent : Paien ou Heida 2017 Maurice Gay
Médaille Argent : Paien ou Heida 2017 Cave Ardénaz
Médaille Argent : Paien ou Heida 2017 Caveau Salquenen Grand maître