Publié le 17/04/2019 à 00:00 / Jura Agricole

DEPARTEMENTAL MONTBELIARD

Ce samedi 13 avril à Censeau, les 220 animaux en compétition représentaient la crème de l'élevage montbéliard du Jura. Le concours a été orchestré selon un timing rythmé. Avant dernière répétition avant le National à Besançon.

91 élevages en compétition à Censeau

Trois juges et leurs assistants ont officié pour l'édition 2019 du concours départemental montbéliardes : deux « vieux routards » des rings, Jérémy Castanet de Haute-Loire et Ghislain Henry de Lievans en Haute-Saône et enfin Jean-Baptiste Cassard de Vernierfontaine dans le Doubs, qui a su faire le show. « C'est un honneur pour moi d'officier aux côtés de deux juges de talents », a déclaré Jean-Baptiste Cassard qui fait également partie de l'association nationale Montbéliarde et Trait comtois. A ce titre, il participe à l'organisation du prochain concours national qui aura lieu du 13 au 17 novembre à Micropolis. « J'invite tous les éleveurs à se rendre nombreux à cet événement pour soutenir l'élevage du Jura qui a de sérieux atouts vue la qualité des animaux présentés aujourd'hui», ajoute le juge doubiste, très fair play.

 

Concours jeunes pointeurs

 

Les vaches primées et les prix de section ont montré une belle vitrine de l'élevage jurassien avec plus de 220 vaches bien mises en valeur par les 91 élevages inscrits. « La participation des jeunes lors des présentations ajoute à cette réussite », tient à souligner Charles Sornay qui animait le concours des jeunes meneurs l'après-midi, avec une quarantaine de participants classés en trois catégories selon leur âge. La finale, tout catégorie, a été remportée par Eloïse Blondet de Chilly-sur-Salins, suivie en 2ème position de Benjamin Perrin de Bornay et à la 3ème place d'Eloïse Bailly de Boissia.

 

Répétitions avant Besançon

 

« Le concours national est dans les têtes. Aujourd'hui on le sent, ça se prépare. Beaucoup d'éleveurs attendaient de voir ce que leurs vaches allaient faire aujourd'hui pour décider de participer ou pas au prochain Montbéliarde Prestige dont les inscriptions se clôturent le 17 avril », reconnaît Mickaël Millet, président du syndicat départemental de la race montbéliarde. Le président salue l'engagement des éleveurs du Jura, aidés d'Eva Jura et de Montbéliarde association, qui n'ont pas ménagé leurs efforts pour réussir ce concours, malgré le départ de leur animateur, Jean-Michel Arbez, qui était la cheville ouvrière du syndicat.
Prochain grand rendez-vous, le Montbéliard Prestige du 29 au 30 mai à Besançon... ultime répétition sur site avant le National !

 

IP

Moyenne générale au catalogue : 369 lactations 8 523 kg à 37 Tb et 33 TP