Publié le 24/04/2020 à 00:00 / Jura Agricole

Vols dans les exploitations

Depuis plusieurs années, les vols dans le domaine agricole sont en augmentation. Il concerne tous les équipements, du plus simple au plus coûteux.

Tout se vole dans une ferme

La liste des vols, commis dans les exploitations agricoles, est longue et concerne tout type d'équipements et de matériels selon par la Gendarmerie Nationale et les assureurs. On recense également des vols d'animaux et de produits cultivés :

 Les engins et équipements agricoles : tracteurs, moissonneuses-batteuses, GPS, matériels d'irrigation...
 Le carburant : dans les cuves à la ferme ou dans les réservoirs des tracteurs,
 Les arbres fruitiers récemment plantés (pommiers, cerisiers, poiriers...), ainsi que les pieds de vigne,
 Les produits cultivés : fleurs, fruits, légumes...
 Les animaux : volailles, porcs, vaches...
 Les outils : pelles, brouettes, râteaux...


Comment éviter ces vols ?


Selon la Gendarmerie Nationale, de nombreuses exploitations agricoles sont accessibles trop facilement. Les préconisations sont simples à mettre en place :
 Au niveau de l'exploitation :
- Fermer les portes à clé reste la meilleure parade.
- Clôturer l'enceinte afin de dissuader le rodeur qui vient repérer les lieux.
- Une attention particulière doit être apportée aux locaux phytosanitaires, devenus un point sensible de l'exploitation. Des matériaux de construction résistant à l'intrusion et une porte avec une serrure de sûreté sont recommandés.
- Installer un éclairage extérieur avec détecteur de mouvement, voire un dispositif de vidéo-protection ou un système d'alarme.
- En cas d'absence, laisser des signes de présence et faire relever votre courrier par un proche ou vos voisins.

 Au niveau des engins agricoles et des animaux :
- Ne jamais laisser les clés sur le tracteur, même cachées dans un recoin.
- Poser un verrou sur les réservoirs à essence.
- Ne pas laisser d'engins à l'extérieur de l'exploitation en fin de journée. Un tracteur est volé chaque jour en France d'après les chiffres transmis par la Gendarmerie Nationale.
- Pour le vol de bétail, modifier vos horaires de passage près des pâtures, en particulier aux périodes sensibles comme la fin d'année et les périodes de fêtes. Enfin, installer un système de géolocalisation sur les animaux et les engins reste un système efficace pour prévenir les vols.

 

Que faire en cas de vol ?

 

 Composer le 17 pour informer les forces de l'ordre. Conserver les indices présents sur place et alerter rapidement les exploitants de votre entourage car les voleurs peuvent avoir ciblé d'autres fermes voisines.

 En prévention, la Gendarmerie Nationale propose dans chaque département depuis avril 2018 une cellule de prévention technique de la malveillance avec des référents spécialisés. Ils se déplacent dans les exploitations sur simple demande pour donner des conseils adaptés. Chaque exploitant peut en bénéficier gratuitement.

 Bénéficier du service d'alerte par SMS, mis en place entre les gendarmeries locales et les Chambres d'agriculture pour être alerté des vols commis ou de la présence de rôdeurs dans votre secteur géographique.
En complément, les conseillers prévention Groupama peuvent vous aider à mettre en place les mesures de protection complémentaires. Ils vérifieront avec vous la mise à jour des garanties de votre contrat « Dommages aux biens professionnels» et envisageront avec vous l'intérêt des extensions optionnelles, comme par exemple le vandalisme et la malveillance.