Les cotations de Moulins-Engilbert

Mise à jour : 10 août 2022

Les cotations de Moulins-Engilbert

Voici la synthèse des marchés pour cette semaine (Mercredi 10 août 2022) :

Broutard(e)s : Les sorties sont importantes : de nombreux marchés sont fermés la semaine prochaine en raison du 15 aout et la sécheresse qui dure pousse les éleveurs à vendre les animaux. On trouve donc beaucoup d’animaux maigres et moyens alors que la demande est calme dans ces catégories. Le commerce est difficile, le tri est important, les cours sont en net repli. Les sujets lourds s’en tirent mieux : ils s’échangent facilement à des cours reconduits, l’export vers l’Italie est régulier. En femelles, la demande reste stable dans une bonne ambiance.

Gros bovins maigres : Les apports restent stables. Les animaux jeunes et bien démarrés sont recherchés et tirent les tarifs vers le haut. Pour le reste de la catégorie, les cours sont reconduits.

Boucherie : On enregistre des sorties importantes de vaches maigres alors que la demande est en retrait sur ces catégories. Les cours sont difficilement maintenus, se tassent, voire accusent une nette baisse. Inversement, les femelles allaitantes bien finies se tiennent sur un placement régulier.

Veaux : La baisse saisonnière se poursuit avec un tri plus sévère, qui impacte en premier lieu la marchandise inférieure. L’offre suffit largement à la demande, les tarifs se replient sur la quasi-totalité des marchés. En veaux d’Aveyron, la qualité est plus irrégulière, le marché reste soutenu en veaux bien gras.

Ovins : en agneaux les effectifs sont stables et suffisants, dans une ambiance commerciale calme mais en comptant sur la présence des acheteurs habituels. Les cours se tiennent en bonne marchandise.