Dossier régional
A l'aube d'une déprise laitière ?

Quelques éleveurs se posent la question, en se demandant si le jeu en vaut encore la chandelle, en raison notamment des prix payés, comparés à la hausse des charges observée depuis plus d’un an, ou encore de l’astreinte, parfois un frein pour trouver un candidat à la reprise.

Entre état des lieux et témoignages.

A l'aube d'une déprise laitière ?

L'article est reservé aux abonnés du journal

Découvrez nos offres